Démission !! [2/2]

  • Enfin, je reviens sur un constat édifiant et très simple…

Mon salaire – frais d’essence (250euros/mois) – frais de stationnement (2euros/jour… pas plus car parcmètre bloqués à max 1h + impossible de quitter mon boulot toutes les heures pour aller payer) – PV (17euros tous les 2… des fois 3 jours) – entretien voiture – impôt = … pas grand chose
Mon salaire + 2nd salaire – frais d’essence – frais d’essence – frais de stationnement – frais de stationnement – PV – PV – entretien voiture – impôt – impôt = … encore moins + fatigue
SMIC- frais d’essence – frais de stationnement – PV – entretien voiture – impôt + impôt (prime emploi) + aides diverses = vie « correcte ».
Chômage + aides = vie de pacha.

Suite à ce corolaire, mon choix est simple. CQFD.

Pour casser ce schéma, une chose aurait pu être envisagée : la société compte actuellement 2 congés maternité, dont les 2 personnes ont des places réservées au nom de la société… Le temps de leur départ, pourquoi ne pas en faire profiter quelqu’un ? La seule qui plus est, qui vit à 54 KM de son lieu de travail (soit 118bornes/jours!).

L’équation aurait alors était la suivant : Mon salaire – frais d’essence – entretien voiture – impôt = …  vie potable (+ remotivation!!)

D’autres solutions s’offraient à vous :

  1. Proposer 2RTT au lieu du UN/mois actuel
  2. Une mutuelle ?
  3. Une boite de chocolat à Noël ?

Accorder un privilège à un salarié n’est pas un signe de faiblesse. Bien au contraire ; et vous gagnerez en reconnaissance et en qualité de rendu de travail si seulement vous daignez tenter l’expérience.

C’est peu, et pourtant tellement énorme.

  • Je vous informe également par la présente que notre société actuelle regorge d’offres de formation… notamment en management (= comment assumer le fait d’avoir une paire de couilles entre les jambes). Ainsi, vous auriez pu apprendre qu’on ne motive pas des salariés avec de faux prétextes. Car une fois le pot aux roses découvert, la démotivation n’en est que plus grande. (Rappelez-vous quand j’ai voulu partir en Août, votre carotte a été « prime de noël »… Bizarrement, nous sommes le 19 janvier, personne n’en a jamais reparlé, et personne n’a eu les couilles de nous «  » »avouer » » » qu’il fallait s’assoir dessus. C’est donc simple. Votre prochaine carotte : vous la boufferez ! D’ailleurs vous m’avez même parler de cette prime fantôme à mon embauche, puis à mon entretien de passage en CDI!!)

Faire preuve d’honnêteté envers ses salariés n’est pas signe de soumission. Bien au contraire. Mais de respect ;  Prendre 5min pour dire « exceptionnellement cette année au vu de notre C.A blabla » : tout le monde aurait compris, personne ne se serait offusqués, vous n’auriez pas perdu le respect de 99% d’entre nous, et surtout, personne n’aurait critiqué votre honnêteté!

  • Connaissez-vous l’adage « quand le chat n’est pas là, les souris dansent ?« . Méfiez-vous : vos souris endossent le rôle du gros chat (tout méchant pas beau et qui souffle) quand vous n’êtes pas là, se permettant ainsi des réflexions, des ordres dont, à mon avis, vous ignorez totalement l’existence. Pour remédiez à ce problème, je vous invite une fois de plus à respecter vos dires, et vos écrits (car nous avons signé un compte rendu écrit dans lequel vous annonciez une réunion sur l’organisation interne début janvier). Cette rencontre serait pour vous l’occasion d’assoir votre pouvoir (et montrer qui est la mâle dominant!!)

 

Voilà pour mes derniers mots. J’ai tranché dans le vif ; il reste tout un tas de choses à éclaircir, mais n’ayez crainte, je saurai vous en faire part en temps utiles.

Je reste bien sûr  à votre disposition, afin de convenir d’un rendez-vous à votre convenance.

Je vous prie d’agréer, Monsieur (ducon!), l’assurance de mes sentiments très distingués (lèche-cul).

Ah, vous y avez cru à ma démission… ? (désolée, c’est pour ça que je n’ai pas répondu à vos com hier… J’voulais pas griller mon « finish » Quoi, moi sadique ? Meuuuuh non voyons, je vous adore :))
Et bien non, malheureusement ça n’est pas encore pour aujourd’hui… même si je me tâte fortement à poser un préavis de 3 mois au lieu du un mois légal. Oui, ça leur laisse le temps de se retourner et moi de trouver ailleurs (quoique…).

Soit envisager une rupture conventionnelle…

Dans tous les cas, la prise de risques est énorme pour moi (trop). Cela dit, je pense bientôt être en arrêt … ma tension avoisine les 19… j’ai des brûlures d’estomac qui ne s’arrêtent que lorsque je mange ce qui me fait penser « ulcère », j’ai de l’eczéma dans la tête, les oreilles, et qui commencent à me sortir au niveau de la poitrine, je dors a maximum 3h/nuit, je m’effondre pour un oui ou un non. Bref, je pète un câble et ne vais pas tenir le cap longtemps.

 

La révolution est en route !!

 

Enfin, là n’est pas le sujet !!
Le but de cette lettre fictive ? A défaut  de me bousiller de l’intérieur et de fantasmer secrètement sur le jour de mon départ (que j’imagine grandiose, épique, et où je les mets bien dans la mouise), j’ai eu besoin extérioriser une part infime de ce que j’ai sur la patate.

NB : Pour la 1ère partie : c’était ici

 

Publicités

8 réflexions sur « Démission !! [2/2] »

    1. Je sais bien malheureusement. C’est pour ça que je ne pars pas… Sinon, depuis Août, j’aurai déjà tout lâché… C’est aussi parce que je supporte tout ça, que j’arrive de moins en moins à encaisser et que j’envisage rupture conventionnelle et tout ça 😦

      J'aime

    1. Je me protège.. du moins comme je peux. Tous les jours (et malgré mes convictions environnementales), j’imprime toutes les preuves des pressions subies… Sait-on jamais

      J'aime

  1. c’est clair que c’est tjs bénéfique de cracher le morceau ! et puis c’est affreux mais on se délecte à te lire malgré la trame tragique du contexte !!!
    bon sinon, va voir un médecin du travail et vite !!!

    J'aime

    1. Merci ^^ Si déjà mes déboires peuvent faire sourire, c’est déjà beaucoup …
      Et pour médecin du travail j’ai peur qu’il ne comprenne pas et fasse rien 😦

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s