Cet être étrange nommé "touriste"

Point de vue d’une saisonnière.

Mais un touriste c’est quoi ?
De mon avis, c’est quelqu’un parti loin de chez lui pour se détendre et qui a en plus cette faculté à détendre son neurone avec.

C’est un être étrange, souvent irrespectueux et agressif autant qu’il est idiot. Non, lectrice/teur je ne mens pas. J’ai noté dans un cahier quelques brillantes expériences que j’ai vécu en 2 mois.
[pour comprendre la suite, sachez que je travaille dans un magasin de cosmétique/bijoux fantaisies – Il y est interdit de tester les produits]

  • Le touriste ne n’aime pas les billets de 5 euros : toujours trop froissé, trop sale, trop-çi, trop truc, trop bidule. Mais le touriste accepte quand même le billet quand il est question de lui donner que des 20cents en échange (magie ?)
  • Le touriste n’aime pas les cents et est capable de t’insulter de salope quand tu lui en donne, et ce, même quand t’as plus de 1 et 2 euros (je les pondrai la prochaine fois)
  • Le touriste n’aime pas la techno car, vous comprenez, ça empêche Dieu de pénétrer dans le magasin…
  • Le touriste n’aime pas les lasers vert et rouge décoratif : « vous autres les jeunes seraient aveugles à la retraite : c’est interdit en France ». Madame, quand je vois certaines choses et on en entend d’autre, être sourde ou aveugle n’est franchement pas un problème. Au contraire.
  • Le touriste te demandera tour à tour : du vernis qui se déchire, du vernis fêlé, du vernis crocodile pour parler du vernis craquelé. Quand au vernis magnétique, il te demandera si on s’aimante partout en l’ayant sur les ongles.  Il te demandera aussi si c’est le vernis ou l’ongle qui craque…
  • Le tourisme ne sait pas que rentrer à 4 pattes dans un magasin n’est pas une coutume locale, mais bien un message clair : nous sommes fermés. Surpris, il te répondra même : « ah bon? »
  • Le touriste cherche dans un magasin de cosmétique : des tringles de rideaux, des pansements,  des chaussettes, du gel pour les dents (?!!) des boules de lavages…
  • Le touriste te menacera de faire bruler le magasin (oui, le touriste malgré les 6 pancartes ne sait pas lire et n’aime pas qu’on lui rappel qu’il est interdit d’essayer les cosmétiques)
  • Le touriste te complimentera sur la tenue des rouges à lèvre mais viendra te demander comment l’enlever… quand il sortira le pot, tu comprendras : le vernis à ongles sur les lèvres, ça fait son effet.
  • Le touriste est crédule. Tu peux lui dire que la montre à 5euros est sertie de diamants et est en or : il te croit. Tu peux lui dire que le vernis rouge est en fait du vert : il te croit. Tu peux dire que tes colliers à 5euros sont en or : il te croit.
  • Le touriste pense que pour 1euro, tu prends les CB
  • Le touriste te demandera un gloss qui fait rouge à lèvre
  • Le touriste te demandera si tu vends des vernis waterproof
  • Le touriste te demandera si tes boucles d’oreilles à 1euro sont en or
  • Le touriste te demandera un vernis incolore, qui colore…
  • Le touriste te demande si le son du casque audio n’est pas trop fort… et quand tu lui dis que c’est lui qui règle le son, il prend un air stupéfait. Tu n’insisteras pas….
  • Le touriste est agressif, et quand tu lui diras gentiment de ne pas tester les rouges à lèvre, elle te dira d’aller te faire foutre et d’appeler les flics.
  • Le touriste est super agressif, et quand tu lui diras de ne pas tester les rouges à lèvre, elle enverra tous les produits valser dans le magasin, te traitera de grosse pute, se mettra au milieu du magasin et refusera de bouger…
  • Le touriste est débile: il essaye sur l’ongle du vernis transparent…  (t’as presque envie de lui dire, vas-y essaye une couleur histoire que je t’engueule pour quelque chose au moins crétin)
  • Le touriste est profondément débile : il essaye sur l’ongle du vernis blanc et quand tu lui dis qu’il ne faut pas tester, il te répondra « bah comment qu’on fait pour savoir si c’est blanc »
  • Le touriste aime  qu’on grattouille son chien. Il se met même à 4 pattes au milieu du magasin en demandant l’œil suppliant « et pourquoi vous faites pas la même chose avec le maitre? » Et toi, épuisé et -comment dire- surprise, tu répondras stupidement « parce que vous n’avez pas assez de poil…………… »

Bilan de la saison ? J’ai appris que j’avais énormément de sang froid et de patience.

Et j’vous garantis que des fois c’est vraiment très très dur de prendre sur soi. J’ai chopé une 15aine de voleurs, ai rembarré je ne sais pas combien de nanas, défendus mes vendeuses, j’ai dégagé 4 « clientes » avec interdiction de remettre les pieds dans la boutique pour foutage de gueule, insultes et manque de respect.

Être responsable c’est bien, mais c’est éreintant.

Publicités

10 réflexions sur « Cet être étrange nommé "touriste" »

  1. excuse mais je ris forcément ! car ok je ne vends pas des cosmétiques mais des boucles à 3€ (désolée 1€ c’est vraiment pas assez 😉 ) et j’ai droit à 10 fois par soir si c’est de l’argent ou du plaqué … mais oui bien sûr !
    Entre voisin on se fait des coups de p… bip … enfin bref c’est grossier ce que je dis là (au niveau de certains touristes quoi) … quand qqun entre dans le magasin et te demande un truc surréaliste qui n’a rien à voir avec notre cam … on l’envoie chez un voisin donc qui n’en fait pas non plus mais juste pour se marrer « aller voir mon voisin qui vend des vêtements je crois qu’il fait aussi des coucous et des petites cuillers souvenirs » arf arf arf … bref on décompresse ! heureusement qu’il reste les gentils et cools … on est même devenu potes avec certains d’année en année … mais j’avoue que cet été ça a été dur, lourd et intense car les gens étaient dans la frustration de ne pouvoir consommer comme d’habitude !

    J'aime

    1. Hihi. On fait pareil… on se les envoite les uns les autres. Mais en général, mes voisins, quand ils s’ennuient, viennent me voir pour que je leur raconte… car j’ai toujours un truc à l’heure sortir. ( à côté j’ai un snack, et un magasin de fringues, de fait ils n’ont pas autant de trucs hallucinants que moi). Et oui, cette année ils ont été particulièrement exécrables je trouve. Mais c’est vrai aussi qu’il y’en a des sympas, qui reviennent et avec qui on est « pote ». Ça rattrape un peu les autres.
      Cela dit, je suis bien contente d’être en septembre. A part des tordus, je n’ai plus (je croise les doigts) de gens hyper hargneux ^^
      Bon courage à toi 🙂

      J'aime

  2. Comme je te comprend, j’en pouvais tellement plus de voir tous ces cons dans le restau où je bossais l’été dernier que j’ai démissionné. Je pourrais en faire tout un article aussi des trucs complètement débile qu’ils ont pu me sortir. Le problème quand on se plaint, c’est qu’il y en a toujours un encore plus con que les touristes pour te dire « oui mais enfin, si ils n’étaient pas là, tu travaillerais pas! », oui mais enfin, on n’est pas des esclaves à qui on peut parler comme de la merde non plus!

    J'aime

    1. Je suis tout à fait d’accord ^^ Mais j’avoue que les touristes, c’est quand même bien abusé pour certains. sont mal-aimables, malpolis, parfois très stupides, et toujours pressés. A se demander s’ils profitent, se relaxent vraiment pendant leurs vacances au final…

      J'aime

  3. Désolée mais je suis obligée de rire. Ça me rappelle tellement les clients que j’ai eu que je me dis qu’il vaut mieux en rire (même si sur le coup, t’as pas envie de rire!).
    Mon top 3 : – une femme qui m’a insulté de voleuse, que de toute façon ça se payera et que Dieu allait me punir, etc…. parce qu’elle pensait que je ne lui avait pas rendu ses 5€ de monnaie => ça a duré 45min cette histoire, on a recompté la caisse deux fois, pour qu’au final le lendemain elle revienne s’excuser car elle avait retrouvé le billet parmi ses tickets de caisse (au moins elle s’est excusée).
    – un jour une cliente rentre dans le magasin ; elle est au téléphone. Elle nous demande la dernière baguette tradition qu’il nous reste puis, tout en continuant sa conversation téléphonique, zieute les gâteaux et … sort de la boutique ! Un peu dépitée ma collègue repose le pain (qui n’a pas était payé du coup) et moi je le vend au client suivant. Puis revoilà la cliente qui nous dit qu’elle a fini par choisir les gâteaux qu’elle voulait. Nous on lui explique qu’on pensait qu’elle était reparti sans rien acheté et qu’on a vendu la baguette. Voilà qu’elle se met à insulter ma collègue de tous les noms, la traite comme une moins que rien et exige de voir la patronne. Alors ma collègue me l’a « laissé » et c’est moi qui, le plus calmement possible me suis occupée de cette fichue cliente. C’est dans de tels cas que je me rends compte que je suis patiente ^^
    – Aller un dernier pour la route : les clients qui t’insultent parce qu’ils ont payé pour emporter (donc moins cher, surtout que tu leur a bien posé la question « c’est bien pour emporter? ») et qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils n’ont pas le droit de s’installer comme les autres. Surtout que ça ne les choque pas d’avoir des boites en cartons et un sac alors que les gens en salle ont de la vaisselle et des plateaux ^^
    Bref, comme le dit Babidji, mieux vaut en rire !

    J'aime

  4. Ahah… j’ai bien ri aussi 🙂 faut que tu fasses des articles sur tout ça aussi :)) Les gens ne font vraiment pas semblant d’être cons ET méchants, c’est incroyable. Tout leur est dû. Ça fait 3 saisons que je fais et c’est de pire en pire…
    Je pense que je vais refaire un article sur le sujet bientôt… Même pas 3 semaines que j’ai ouvert et je suis déjà bien gratinée. A ce rythme mon carnet de cons va être plein fin avril !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s