Les artisans sérieux, une espèce en voie de disparition ?

 Je trouve dommage que ces si beaux métiers soient entachés d’autant d’abrutis congénitaux, je-m’en-foutistes, misogynes, et autres profiteurs.
Ça s’est dit.

C’est quoi le but à part faire ch***?
Ah pardon, oui c’est logique, c’est pour l’argent. C’est vrai qu’on est au 21ème siècle et que nous sommes nés pour « pourrir lamentablement la vie des autres ».

OK, je suis une fille.
OK, je suis blonde.
Ok, je suis jeune (tout est relatif : mais j’ai le droit d’y croire)
Mais merde, j’ai oublié d’être conne ET quoiqu’il arrive : c’est MA maison, MON fric… donc c’est MOI qui serait la principale décisionnaire. Quoi, ça en bouche un coin ? Bah ouais, c’est bien le problème, c’est qu’ils oublient un peu cet aspect de la question !

Donc bon, suite au passage de mon dossier de rénovation en commission (cf. dossier retenu !!), il me faut refaire des devis…
RDV est pris (mercredi), je dois donc rencontrer 2 artisans.
Le 1er a un bon contact au téléphone, le 2nd, faudra dire à la secrétaire de se détendre du string, parce que quand je lui ai annoncé que j’avais un RDV juste avant pour un autre devis, je me suis faire littéralement «pourrir » : « non mais vous vous rendez compte, un concurrent blabla, ça le fait pas, blabla, et imaginez qu’ils se croisent, blabla »
« Et alors ?« 
« bah c’est pas très commercial, blabla, ça va mettre la pression blabla« 
Bon écoutez madame, que ça soit pas très commercial OK, en même temps, moi je suis une particulière, et quand il s’agit de travaux à plus de 5000euros, je fais forcément un comparatif que ça vous plaise ou non. De même, me taper 120 bornes juste pour un devis parce que vous ne voulez pas croiser potentiellement un « concurrent », clairement, je m’en fous. J’ai toujours fonctionné comme ça, ça n’a jamais posé de problème car les gars se doutent bien que je fais plusieurs devis. Après je suis suffisamment intelligente pour pas les faire venir en même temps. Si vous ne voulez pas venir, ça sera quelqu’un d’autre. »
« non non c’est bon on vient ».

Incroyable…
Me v’là donc partie sur les lieux. J’accueille le 1er avec honte… Ouais mon chien a rien trouvé de mieux que de lui apporter sa baballe… lui gratter la jambe pour qu’il lui envoie. Bref. Obligée d’enfermer la louloute pour avoir la paix.
Cela dit, si mon chien n’aime pas quelqu’un, ça ne peut pas passer avec moi donc ce mec ne le sait pas, mais c’était très bon signe pour lui.
Et comme par hasard, le 2ème artisan arrive… en avance (le truc qui, soit dit entre nous, n’arrive JAMAIS ») ; mais il a été correct et a attendu qu’il parte avant de venir. La seule chose que j’ai appréciée chez lui du reste.
Je lâche mon chien (oui, je suis un peu froussarde)
« Bonjour !« 
« Bonjour, j’ai vu qu’il y avait un concurrent ahah alors il vous a proposé quoi ?« 

Hey mec, tu vas de détendre du slip.

Bref, j’esquive, il commence à prendre ses mesures : « 2m15, 3m32 et ce gars il est partenaire EDF ?« 
J’esquive encore.
« 1m18, 33cm : et il vous a dit qu’il fallait isoler sur 12 cm au moins ? » (le « au moins » en dit long…)
Bon écoutez, je vais vous refaire la même qu’à votre secrétaire : oui, j’ai fait venir un concurrent ; vous êtes le 2ème artisan et certainement pas le dernier. J’estime qu’avec des travaux de cette ampleur je suis en droit de demander plusieurs avis ; hors de question que je fasse un crédit sur plusieurs années sans être « sûre » ; donc oui clairement vous êtes en concurrence. Maintenant ce qu’il m’a dit ne regarde QUE moi, ce que vous me dites ne regarde QUE nous. »

« Oh mais ne vous énervez pas, c’est normal, je comprends, qu’on prenne le moins cher.« 

« Bah non, détrompez-vous… ce n’est pas QU’une question de prix. C’est aussi une question d’accueil, de feeling, de professionnalisme » (et t’as raté pas mal de coches jusque là hein). Sur ces belles paroles il a ENFIN arrêté son caprice… Mais j’ai dû le vexer car il est parti tellement vite qu’il a même oublié son échantillon d’isolant…
En plus, pas de bol pour lui, pendant notre entrevue il m’a balancé dans les dents que mon chien était une glue avec moi (et ouais, mais si mon chien est collé à moi et pas à toi c’est qu’il y a anguille sous roche) et s’est permis de juger l’état du jardin (une vraie forêt amazonienne vue que je n’y vis pas).
Concernant les aides et les montants potentiellement attribués, il m’a donc posé la question essentielle : « vous êtes mariée, en concubinage ? ».
« En concubinage« 
« Ah bah faut vous marier vous aurez plus d’aides« 
« Bah attendez déjà que la loi passe et on verra.« 
« ah euh.. ah euh » : Le p’tit gars s’est littéralement décomposé…

Mais apparemment ça ne lui a pas suffit, il a dû penser que j’étais un jambon avec ses belles phrases apprises par cœur. J’avais l’impression d’être une truffe à qui il a cru bon de pouvoir faire avaler a peu près tout et n’importe quoi, et le tout sans même essayer de faire ça avec finesse (et ça m’exaspère !). Pas de cul… moi aussi, je les ai fait les bancs de l’école de commerce ! Donc selon lui, j’ai besoin :
D’une isolation par l’extérieur, une isolation par les combles, le changement des menuiseries (déjà fait mais bon, j’voulais pas le vexer), le chauffage aérothermique, le cumulus thermodynamique, la réfection de la toiture (j’ai déjà l’artisan) ET la pose d’une alarme incendie/inondation… le tout pour un montant de 37000euros.

Bah voyons.
Il a cru que j’étais Crésus en plus ?
Eh mec, tu t’es fourré le doigt dans l’œil, jusqu’au coude là !!
En 24h, le type m’a appelé 6 fois, m’a envoyé un SMS blindé de fautes… « votre boite IMEIL » (cf. Crimes orthographiques). Je passe aussi sur le fait que l’un m’ait dit qu’il fallait minimum 12 cm, et l’autre 15 d’épaisseur pour l’isolation… c’est bien, je vais finir par jouer à « plouf-plouf ».

Bref ce 2ème gugus est l’archétype de l’artisan, gros con, pas à l’écoute et juste là pour vendre. Grrrr et puis je déteste quand ils mettent leurs grains de sel, font leurs p’tits commentaire à la mord-moi-le-nœud, et me prenne pour une truffe juste parce que j’ai des nichons…

 

Publicités

2 réflexions sur « Les artisans sérieux, une espèce en voie de disparition ? »

  1. Héhé bon courage! Je sais ce que c’est, je suis en plein dedans aussi. Et bien qu’étant une femme en couple avec un ami homme, c’est moi qui gère les entreprises, les artisans et l’administratif…
    Je suis habituée, je suis plus ou moins dans la partie donc j’ai aussi de la répartie.

    Tu montres que tu en as et on te fait pas trop chier. C’est ça le secret ^^
    Mais je suis comme toi, atterrée de voir que pour les conseils on peut repasser. Tout ce qui les intéresse c’est vendre et on te raconte n’importe quoi pour ça…

    Bon après y en a des bien mais y a vraiment beaucoup de cons…
    Bon courage 🙂

    J'aime

    1. c’est ça, on te raconte n’importe quoi, on te prends pour une truffe. Au gars qui m’a proposé 37000euros alors que l’autre me dit 11000, je lui ai demandé pourquoi cette différence : »bah (en gros) parce qu’il n’utilise pas les bons matériaux (avec exemples à l’appui). Et à l’autre à qui j’ai posé la question : « bah il veut faire du fric ». Au final, il te faut ensuite de renseigner sur Internet/bouquin/proches pour savoir qui dit à peu près vrai. C’est hallucinant ; Il y a de quoi devenir chèvre. Bêêêêhhh
      Bon courage également 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s