Une banquière en carton…

VIDEO-BLAH-BLAH-BLAH-DANS-L♫ Pirouette, cacahuète ♪
♪ ♫ Et ses dossiers sont en papier
♪  Et ses dossiers sont en papier ♫

Si vous voulez vous y être aidé
Pirouette, cacahuète ♪
Si vous voulez vous y être aidé ♫
♫ Vous vous casserez le bout du nez
Vous vous casserez le bout du nez

Pardon, je m’égare !
Mais bon, un peu de musique enfantine dans ce monde n’a jamais fait de mal à personne. En revanche je doute que cela adoucisse vraiment les mœurs ; en tout cas, moi ça ne me calme pas, et ma banquière commence à sérieusement me courir sur le haricot.

Je vous ai fait part il y a peu de ma dernière déconvenue concernant l’attribution d’un écoprêt (ici). Un échec cuisant, qui m’a passablement énervée, mais n’a entamé ma motivation pour autant.
En revanche malgré tout ma détermination, il y a des choses qui ont quand même du mal à passer !

=> L’excuse du retard d’un mois et demi :  un décès dans sa famille.
1. Bon OK, c’est malheureux pour elle ; mais un mois et demi, ça me parait énorme…
2. Elle a accusé réception de mon mail un mois avant, resté sans réponse… et au 2ème, magie, 2h après j’avais la réponse (n’a t-elle plutôt pas osé me le dire la 1ère fois, ou zappé mon dossier ?)
3. Je suis sa cliente, pas sa pote ; certaines choses doivent rester dans la sphère personnelle… bon ça encore, j’extrapole, mais bon. La prochaine fois elle va faire quoi ? Me dire que ses gosses sont malades ? C’est malheureux, mais on a tous nos problèmes.

=> M’annoncer ça par mail
1. Annoncer une bonne nouvelle par mail, ça n’est pas top, mais bon, ça passe
2. Annoncer une mauvaise nouvelle par mail (et donc ne pas permettre de poser des questions en « live »), je trouve ça vraiment …. moyen bof.

Mais qu’à cela ne tienne… je me suis donc mis martel en tête d’avoir des explications… Oui. Je pars du principe que pour accorder un prêt, on doit effectivement justifier auprès de sa banque sa capacité de remboursement. Or, dans mon dossier, sachant que je suis juste-juste, j’ai fait savoir que j’avais un garant ; autrement dit, quoiqu’il arrive, le crédit sera remboursé : il y a une sécurité….
Sans vouloir l’incendier, j’estime être en droit d’en savoir plus, le pourquoi, comment, quelles solutions on peut envisager, les autres possibilités, bref, j’ai besoin d’explications…
Et là, c’est le pompom sur la Garonne.

=> Quand j’appelle, mon numéro visible, ça sonne une fois et ça m’envoie sur répondeur
Qu’à cela ne tienne… Je me mets en inconnu, attends quelques heures (histoire qu’elle ne fasse pas le rapprochement) et je ré-essaye.
=> Ça sonne dans le vide, mais je ne suis pas balancée sur le répondeur
ça me gonfle…
=> Je recommence, numéro visible : une sonnerie et hop, répondeur.

De même, j’ai beau laisser des messages en lui demandant de me rappeler… rien !

Elle s’fout d’ma gueule ou c’est moi qui débloque ?!

Bon, visiblement, elle préfère les mails… Alors je tente !
J’envoie un mail.
Sans hurler, crier au scandale, non… je demande juste à avoir un complément d’informations quant au refus… « bonjour, s’il vous plait, cordialement ».

Habituellement, elle accuse réception. Là, rien. Même pas de message automatique « je suis absente ».
Bon. J’admets qu’une malheureuse coïncidence peut arriver…. bien que… Bref.
Je le renvoie en me mettant en copie (histoire de voir si ça passe). Je le reçois… mais de son côté, toujours pas d’accusé.

Une vraie blague. Pas taper, pas taper !
Ce mail je l’ai envoyé 4 fois, avec 2 adresses différentes, toujours en me mettant en copie. Je reçois le double, mais elle : 0 signe de vie.

Et voilà comment je pète des plombs…

Est-ce que j’ai le droit de m’énerver ?
Non, parce que là franchement, je ne sais plus quoi faire !! Je pourrais bien y aller… mais mes horaires de boulot me bloquent jusqu’à la fin des vacances scolaires, et j’ai 60 bornes pour y aller (donc si elle n’est pas là, ça serait un peu la goutte d’eau)!

Je pourrai changer de banque… mais mon ancienneté ne peut que m’aider pour un éco-prêt (en revanche, dès que c’est OK, je me casse!!)
Du coup, je me tâte.
Je me tâte à faire une lettre au Directeur (je viens de trouver son nom) ; mais pas une lettre soft. Une lettre en demandant à quoi sert un conseiller ? Parce que dans cette banque, on a visiblement pas la même ! J’sais pas, avoir des explications par sa conseillère, ça me parait la base d’une relation client/conseiller non ? Ou s’est moi qui me fourvoie totalement ?
Et puis c’est pareil, j’ai bien envie d’en rajouter une couche… parce qu’avec eux les emmerdes, ça commence à bien faire
=> On m’a changé de conseiller (qui était génial) pour cette pintade, sans jamais m’en informer
=> Cette pintade m’a encaissé non pas un, mais DEUX chèques par erreur sur des mauvais comptes. Pareil, impossible de la joindre, elle ne m’a jamais rappelé, jamais prévenu que j’avais un découvert de 1500 euros (à la Poste, à 3 euros de découvert ils me traquaient!). Elle laissait tout passer, résultat je me suis retrouvée avec un compte bloqué, 900 euros de frais inhérent aux opérations non bloqué/agio, le tout couronné par un interdit bancaire. Et encore, quand au bout de 25 messages montant crescendo dans mon énervement, j’ai réussi à l’avoir, elle ose me sortir que c’est de ma faute parce que je me suis plantée en écrivant le numéro.
Or, même si je m’étais plantée…
1. le numéro est écrit sur le bordereau ET au dos du chèque
2. Le chèque est libellé à MON nom ET au dos du chèque, il y a encore mon nom.
Mieux, je lui envoyé la copie des bordereaux : aucune erreur de ma part… A quoi ça sert de remplir 25000 papiers ?!
A la 2ème erreur, je lui ai demandé de transvaser le montant de mon chèque de salaire du livret vers mon compte courant. Mongolienne qu’elle est, elle a viré TOUTE mon épargne…. du coup, tout envolé dans le découvert et les frais…
La plaisanterie a duré plusieurs mois. J’ai du payer toutes mes factures par mandat cash (9euros par mandat!). Heureusement mon patron a accepté de me payer en liquide, sinon je me serai enfoncée dans ce bazar. Bref, un joyeux bordel…

Alors bon, quand maintenant elle ne daigne pas me donner d’explication, la pilule a VRAIMENT beaucoup de mal à passer.
Son comportement anti-professionnel, ou c’est moi qui débloque ?

Bref, je me tâte…

La nouvelle du refus est tombée le 20 février… on est le 1er mars, je n’ai absolument AUCUN retour : ni accusé, ni appel en absence, ni mail, ni rien.
Que feriez-vous ?

Publicités

2 réflexions sur « Une banquière en carton… »

  1. Euh personnellement, la bonne femme qui me met sur répondeur car elle reconnait mon numéro, je le prendrais mal. D’après ce que je comprend dans ton récit, elle a un problème avec toi. Pourquoi t’a-t-on imposé un nouveau conseiller si le précédent était bien ? Il est clair que l’autre manque de sérieux et je ne me gênerais pas pour prendre carrément rendez-vous avec le directeur de cette agence. C’est plus facile de s’expliquer à vive voix. Tu es une cliente qui n’a pas de soucis financiers (autre que les interdits bancaires et découverts qui furent involontaires de ta part) et donc, raison de plus pour ne pas te manquer de respect. Il arrive un moment où l’empathie, on la fout de côté. Elle fait mal son boulot, tu n’as aucun suivi avec elle, tes demandes (courriers comme téléphoniques) restent sans réponse. Bref, le directeur est en droit de savoir que son employée ne fait pas son travail. T’as mis ton argent chez eux, tu as un projet onéreux sur du long terme, y a un minimum d’assurance à attendre de sa banque et surtout, de son conseiller.

    Elle m’aurait presque remontée celle-là dis donc lol

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s