Une rupture difficile peut-elle conditionner sa vie de couple ?

6918-heartamoureuse

Question du jour bonjour !

C’est suite à une soirée entre amis que la question s’est posée. A vrai dire, je n’y ai jamais pensé avant, jusqu’à ce qu’on pointe du doigt ma relation actuelle et qu’on y colle l’étiquette « étrange ».
Sans pour autant la remettre en question, je me suis rendue compte qu’effectivement, certaines choses en moi ont changé, et ce, sans que je m’en aperçoive jusqu’à hier soir.
J’avais raconté, dans les grandes lignes, mon histoire avec mon ex (ici pour les courageux : Ce jour où j’ai pris une décision bouleversante… et là pour les dernières péripéties qui m’ont achevées : choc, mon ex s’st mariée). Une histoire d’Amour comme on les a tous vécu. Avec des hauts, des bas. Des rebondissements. Et puis il y a eu la rupture… au bout de 7 ans, avec perte et fracas. J’ai réussi à passer assez trop vite (?) à autre chose, une autre relation, plus posée, plus sage, plus linéaire.
Une relation tout ce qu’il y a plus de normal. Enfin ça, c’est ce que je croyais!
En discutant avec mes potes hier, est ressorti le fait que je n’étais pas fleur bleue pour un rond. C’est vrai qu’on me taquine souvent avec ça, mais je n’en tiens pas rigueur. Chacun est différent. Mais hier, ça n’était pas pareil. On a mis le doigt sur le fait, non pas que je ne sois pas beaucoup fleur bleue, mais sur le fait que je ne le sois pas du tout. En gros, je ressemble plus à un champ de blé en fait. Un GRAND champ de blé sans aucune fleur bleue à des kilomètres à la ronde.

Or, c’est vrai, en réfléchissant, je ne suis pas comme ça. Au contraire. Avec mon ex, j’étais pas fleur bleue, mais plutôt grand champ bleu : le romantisme à son apogée, limite cul-cul selon le point de vue : bain avec 50 bougies allumées pour son retour de boulot, pétales de rose par terre, dîner aux chandelles, sous vêtement sexy, surprises avec parcours d’énigmes, petits cadeaux sans raison, livraison de fleurs… et bien d’autres! Et elle aussi était comme ça. Et j’aimais ça.

Et je me rends qu’aujourd’hui que je ne fais plus rien de tout ça. Pire. Je n’en ai pas envie. Moi qui aimais ça, je trouve cela véritablement gnan-gnan maintenant.

Avec mon ex, j’étais dans la démonstration permanente. Avec elle, je ne suis pas dans la démonstration du tout.
Avec l’autre, je me voyais loin dans l’avenir. Avec elle, je me projette à 1 an max. En fait, je suis persuadée qu’elle ne supportera pas le changement de vie que je vais lui « imposer » (je tiens aux guillemets!). La maison étant en travaux, nous n’y vivons pas. Mais un jour sera. Alors, elle changera de vie : de boulot (fini les saisons, alors que ça fait 20 ans qu’elle en fait), d’environnement (plus de 10 ans qu’elle est dans la même ville et accessoirement le même studio), loin des potes (qui feront du coup beaucoup moins souvent les trajets), de la ville à la campagne. Elle devra conduire (elle refuse pour l’instant par peur). Bref. Du coup, je sais que cela va être difficile, et pour moi (d’ailleurs beaucoup de personne pense la même chose), elle n’y arrivera pas.

L’autre sujet évoqué a été la jalousie.
Je n’ai jamais été une grande jalouse, à faire des esclandres pour tout et n’importe quoi. Avec mon ex, certaines choses me gênaient mais je me contrôlais.
Du fait qu’elle m’ait trompé 2 fois, on pourrait s’attendre à ce que je sois devenue la pire des jalouses que la terre n’ait jamais porté. Que nenni.
Je le suis même encore moins qu’avant !
Hier, une fille a fait un bisou sur l’épaule de ma copine pour s’excuser de l’avoir brûlée. Au moment où la scène s’est produite, les 7 personnes à table avec moi se sont retournées vers moi… attendant une réaction. Mais rien. Cela ne m’a fait ni chaud, ni froid. En fait, je m’en fous.
Devant cette absence de réaction, on m’a forcément demandé : « pourquoi ».
Je ne sais pas et j’me suis retrouvée comme une andouille à ne pas savoir quoi répondre à ce « pourquoi ».
Comme je l’ai dit : elle connait ses limites… et si elle se loupe, moi je ne la louperai pas. En gros on m’a expliqué que je « testai » donc ma relation.
Peut-être ? Encore que ?  Mais non ?! Juste, je m’en fiche complètement… (est-ce normal ?)
Tout ça ne semble absolument pas la gêner ; à vrai dire, elle ne m’a pas connu AVANT (mais moi je me connais avant elle par contre). Mais même au delà de ça, le fait que je sois si « froide » finalement ne semble guère la perturber…  Bon, j’ai le droit à quelques « t’es vraiment pas câline », mais ça se cantonne à ça.
En revanche, de mon côté, ça n’est pas la même, et j’en viens à me demander si je suis normale et si finalement mon histoire passée n’a pas détruit beaucoup plus de choses que je ne pensais. Je me demande si je suis comme ça par rapport à elle, parce qu’elle est elle et que cela finalement ne me convient pas, ou si je suis comme ça, uniquement à cause de ma relation passée. En fait, pourquoi je suis devenue ainsi et que paradoxalement bien que j’en ai conscience, je n’ai absolument pas envie d’en changer non plus…

Ai-je un problème ?

Bref. Ou comment se mettre à douter après une soirée banale !

Publicités

3 réflexions sur « Une rupture difficile peut-elle conditionner sa vie de couple ? »

  1. Eh bien! Je ne suis pas psy, mais je pense que tu ne t’es pas remise de ta séparation avec ton ex. Peut-être même qu’inconsciemment, tu t’es « réfugiée dans les bras d’une autres » pour te protéger de cet amour trop grand qui te détruisais. Seulement ta nouvelle copine ne t’a pas fait oublié l’ancienne, et je pense que tu n’arrive pas à tourner la page… Ma solution? Honnêtement, je n’en ai pas. Je te dirais de prendre du recul ou d’en parler à ta copine, de te poser les bonnes questions, etc…. mais dans les faits, je sais pertinemment que ce serait extrêmement dur…je ne sais pas trop comment t’aider du coup, je suis désolée.

    J'aime

  2. Probablement… ou peut-être que je me suis mise trop vite avec ma copine actuelle sans prendre de temps pour moi finalement. Et ce temps est en train de me « rattraper ».
    On verra. De toute façon, je reste persuadée que le changement de vie (la fin des travaux et l’installation dans la maison) sera une étape déterminante dans l’évolution (ou fin) de notre couple. Elle en a conscience aussi… donc, je pense rester dans cette situation jusque là ; après tout, cela en vaut peut-être la peine, mais ça, je ne peux pas le savoir en ayant la moitié des cartes en main. Patience ^^

    J'aime

  3. Bonjour, c’est toujours difficile de conseiller les gens sur leurs relations amoureuses, les conséquences peuvent s’avérer désastreuses sans compter qu’il est presque impossible de se mettre à ta place étant donné que toute personnes est différente et à donc des réactions différentes. Mais si je serais à ta place, j’irais faire le vide, me retrouver avec moi-même dans un endroit neutre sans souvenir, sans téléphone, sans internet et sans travail.
    Bon courage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s