La merde est pas là où l'on croit…

criseEst-ce une mauvaise impression, un ressenti passager ou est-ce vraiment la fin des haricots ?
Presque 3 mois que j’ai repris le taf, et un étrange sentiment que cette crise que l’on vit en France commence à réellement avoir des répercutions sur les Français.

Des râleurs, de connards, des impolis, j’en ai eu en 3 ans de saison. Mais cette année c’est greffé -semble t-il- une autre catégorie de clients : les exigeants-chipoteurs.

En ce lundi de Pâques, j’ai eu des remarques/réflexions que je n’avais jamais entendu auparavant, qui me font flipper pour la suie de la saison et me laissent à penser qu’on est pas sortie de l’auberge!
Déjà, je constate que j’ai beaucoup beaucoup plus de clients qui tentent de négocier les prix : « si j’en achète 2, vous me faites le 3ème gratuit ? »… Celle-là, je la connaissais, mais j’avoue être surprise de sa récurrence en ce moment !
Aujourd’hui, j’ai aussi eu le droit à -en vrac- :
– Si j’achète une paire de boucles d’oreille (je les vends 1euro et exclusivement par paire), vous m’offrez une paire de fermoirs en plus ? »
– Est-ce que je peux en prendre qu’une, comme ça ça me coûte « que » 50 cents ?
– Entendu, une mère à sa fille : « tu choisis, ou tu prends une glace, ou une paire de boucles d’oreilles »
– Je vends des paquets de 3 éponges à maquillage à 2 euros. Tout à l’heure on m’a demandé si je pouvais diviser le prix pour les vendre à l’unité car c’est moins cher…
– Est-ce que je peux vous prendre le couple ongle 2 minutes, je reste devant et je vous le ramène quand j’ai fini… Bah voyons. Je fais de la location gratuite maintenant. Pourvu que tu sois farci de mycoses et j’ai tout gagné. Mieux, quand je lui expliqué le pourquoi de comment, il avait l’air surpris et sa seule réponse a été « j’ai pas de mycose ». Mais je m’en branle. T’as pas de certificat médical, et les coupes ongles sont pas en libres service. Les gens sont incroyablement sans gêne.
Je constate aussi que la majorité des clients me payent en centimes… Chose qui arrivait avant que à la fin du mois. Maintenant c’est en permanence. Du coup, je me retrouve avec des fonds de caisse de 200 euros qu’en pièces…
Beaucoup essayent de gruger comme ça d’ailleurs… laisser 1,80euros au lieu de 2 (2 fois aujourd’hui)… des francs à la place des euros (4 fois aujourd’hui !!)…
Qu’on ait pas d’argent c’est une chose… qu’on essaie de niquer les autres, ça en est une autre. Je ne dis rien car, malgré tout, ça peut être une coïncidence : 2 clientes qui n’ont vraiment pas fait exprès. Mais bon. J’ai comme un doute.

Au-delà de ça, les gens sont mornes, tristes, grinçants… ils ne daignent plus décrocher un sourire. Quand je dis bonjour, j’ai l’impression qu’ils se sentent agressés « non c’est bon, je n’ai pas besoin d’aide ». Allô, je t’ai juste dit bonjour…
J’ai du avoir une 10aine de réponse à mon bonjour aujourd’hui… J’ai eu 2 mercis et bonne journée…
Une horreur.
Alors que ce soit la crise, je le concède. Je la vis aussi… Mais que la politesse passe à la trappe, non. Au contraire. Un sourire, un bonjour, un merci, c’est gratuit et ça fait plaisir à tout le monde.
Le respect c’est pareil.
Ma clientèle change et devient plus qu’exigeante pour des minis détails…
Combien de millilitre dans le vernis à 1euro, combien de gramme dans la palette de fards à paupières à 2euros, combien de fois peut-on enlever le vernis avec cette bouteille de dissolvant… et j’en passe.
J’ai le droit à des questions hallucinantes : sur 2 palettes de fard au même prix : pourquoi elles sont au même prix alors que là il y a 2 couleurs et là 3 ?
Combien de fois par jour j’entends : « putain 2 euros le vernis c’est cher »… »putain, le mascara à 3euros,c’est abusé alors que les autres sont à 2 euros !

Les gens n’ont plus de respect… et les prix bas sont forcément synonyme d’arnaques maintenant ; ils deviennent méfiants. Je comprends qu’on fasse attention, qu’on s’intéresse à l’origine, aux composants (c’est tendance) mais faire chier pour des détails complètement inutiles…
Une cliente à ma caisse -donc face à moi- qui répond à sa fille -en train de regarder les pinceaux à 2euros- « non mais laisse tomber, à 2 euros c’est de la merde ».
Oh oh, tu as vu que moi -la vendeuse- je suis là, devant toi et que j’entends ?
C’était la fois de trop… « la merde est pas là où l’on croit ».
Après coup j’ai repensé à ma phrase qui peut, je le conçois être très mal interprétée. Elle a du la prendre pour elle alors que je pensais qu’elle faisait chier pour un pinceau à 2euros alors que c’est typiquement le genre de nana à payer un vernis chinois 15 euros, fabriqué par des gosses, testés sur des animaux qui ne durera pas plus que mes vernis à 1euro, mais qui fermera sa gueule parce que -tu comprends- c’est de la « marque ». Ce même type de nana qui te casse les couilles pour la contenance d’un vernis à 1euro alors qu’elle a un Versace à l’épaule…

Je ne vends aucun produit chinois… que des produits espagnols. C’est écrit noir sur blanc dessus.
Tout comme ils sont tous hypo-llergéniques (mon patron veille bien à ça à l’achat). C’est écrit noir sur blanc dessus.
Tout comme aucun n’est testé sur des animaux (sinon j’y bosserai pas!).
Bah non. Vu qu’ils sont vendus à 1, 2 euros… je mens forcément pour mieux les arnaquer. Est-ce que j’ai le visage saccagé ? Non… Tu vois bien quand même … « non ». Pourtant j’utilise que des produits de mon magasin ; réponse « oui, je suis sûre que vous allez à Yves Rocher, Sephora acheter votre maquillage ». Euh, pourquoi j’irai payer le prix fort alors que mon patron me les offre ? Franchement ?!Crise (1)

J’en ai aussi eu une qui disait à sa fille que donc les produits étaient pourris et probablement largement périmés. Forcément, quand tu entends ça, tu es obligée d’intervenir. Je lui explique que les cosmétiques, c’est comme l’alimentaire : il y a des dates et on les respecte. Ce n’est pas parce que ça n’est pas cher qu’on se sent obligé d’arnaquer les gens. Bref. Cette dame m’achète un fond de teint. Clairement, la couleur est foncée bien qu’elle soit blanche-blanche. Je ne dis rien… après tout, elle fait ce qu’elle veut, n’a pas utilisé le testeur et elle peut très bien l’acheter pour quelqu’un : sa sœur, sa fille. Je lui dis « vous êtes sûr, c’est tout bon ? ».
Oui, elle règle et s’en va.
3h après je la revois débouler… la couleur ne lui va pas, elle veut changer. Non. Elle exige que je lui change est le mot le plus adapté parce que vous comprennez « je peux rien en faire de cette couleur là ». Les testeurs sont faits pour les chiens, j’oubliais.
Voilà typiquement ma clientèle actuelle… Elle crie au scandale que, à ce prix mes produits sont forcément périmés, mais à côté de ça, il faudrait changer son produit parce qu’elle s’est plantée donc finalement, question hygiène elle en a rien a secouer.
Forcément je refuse… C’est un produit que je ne peux pas remettre en rayon : question d’hygiène, donc qui partirait à la poubelle.. donc une perte pour moi. Madame n’était pas contente, je lui ai vite fait redescendre de son ton condescendant… et bien sûr, c’est moi la connasse.
Bah ouais ma brave dame… J’ai 9 pancartes « ni repris ni échangé » et c’est même écrit sur le ticket de caisse. Bref.

Tiens, j’ai vendu un rouge à lèvre aussi. Pas de bol, le mécanisme pour remonter le bâton était HS. Après vérification, c’est la boîte entière qui a ce défaut… Je ne suis pas dedans, je retire le paquet des rayons [normal] mais la cliente ne peut pas s’empêcher de me sortir avec dédain « à 2euros on ne peut pas s’attendre à des miracles », je suis obligée de répondre…
Bah ouais, faut pas énerver Mazelle… « Combien de fois les grandes marques ont fait des rappels produits ? Findus, Blédina, Ford… »
Un défaut d’usine est un défaut d’usine et ce indépendamment du prix d’achat/vente. Bref.

Encore entendu tout à l’heure : une petite fille voulait rentrer dans le magasin pour regarder ; et la mère de lui répondre « non laisse tomber c’est que de la merde à ce prix là »…

Combien de fois j’entends c’est moche… combien de fois je leur réponds « non ça n’est pas à votre goût »… C’est qu’on me disait quand j’étais gosse d’ailleurs !

Qu’on aime ou pas, qu’on ait son avis ou pas, à vrai dire, je m’en fous… Chacun est libre d’avoir son opinion, son jugement. Mais putain, ce manque de respect me choque encore.
Bref, la crise excuse certaines choses, mais pas tout. Je trouve qu’en ces temps difficiles, elle a vraiment bon dos cette putain de crise !

Publicités

3 réflexions sur « La merde est pas là où l'on croit… »

  1. Ca me dépasse ce genre de comportement. La crise est partout (sauf pour les multinationales etc…). Et tu n’es que vendeuse. Tu n’es pas apte à fixer tes propres prix. Et quand bien même ?! La gratuité n’a jamais fait tenir un magasin…

    Question politesse, c’est pareil. Les gens deviennent impolis au fil des années. Sous prétexte que la vie est dure. Faut qu’on m’explique le rapport…

    Durant toute l’année dernière, mon beau-frère fut difficile à vivre. Il était parfois hautain et nous manquait de respect. On me disait d’encaisser en silence car tu comprends, il construit sa maison. ET ALORS ?!!!

    PS : J’ai acheté des vernis à 1€ dans un magasin de babioles. Certains durent plus longtemps que d’autres acheté de chez l’Oréal et Essie. Les gens me font sourire : s’ils veulent de la qualité, qu’ils y mettent le prix. Mais qu’ils arrêtent de pleurer.

    J'aime

    1. Surtout s’ils n’ont pas d’argent qu’ils arrêtent de faire chier les vendeur(se)s qui n’y sont pour rien… Je ne suis pas responsable de la crise, de la diminution de leur pouvoir d’achat. Je suis comme tout le monde, et je la subis aussi ; mais je ne passe pas mes nerfs sur tout le monde.
      J’ai écrit ce billet parce que je ne suis pas la seule dans ce cas, et tous mes voisins commerçants font le même constat déplorable : la vie est dure, alors devenons cons; comme si ça allait arrangeait les choses. Bien au contraire, il nous reste plein de choses : l’amitié, l’amour, les sourires, le partage, échanger avec l’autre, bref la vie quoi !
      Triste futur qui nous attends je trouve :-/

      J'aime

  2. Article intéressant, il renvoie une vision des gens qu’on ne connaît pas forcément… C’est assez hallucinant comme les gens sont chipoteurs pour un truc de moins de 5€, c’est censé être vraiment rien cette somme… Et tout ce qu’ils osent te demander alors que c’est pas élevé comme prix… et hallucinant le manque de politesse… Bon c’est vraiment que ça met un peu mal à l’aise des fois, parce que t’as envie d’être tranquille et de ne surtout pas être sollicité par la vendeuse, mais bon la politesse c’est un peu une règle de base…
    Par contre, pour la qualité, je comprends, je ne connais pas la compo des produits, mais ça ne m’inspire pas forcément confiance non plus des prix pareils 😦 Mais bon dans ce cas là, tu ne vas pas dans ce genre de magasin et surtout tu ne critiques pas devant la vendeuse…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s