"Viens me sucer !" – Le harcèlement a encore de beaux jours devant lui…

Violence-verbale-2Même si c’est épuisant et si il faut avouer que ta vie sociale est en standby complet, j’adore le rythme de vie des saisons, j’adore l’ambiance entre commerçants, entre collègues, j’adore tenir la boutique, j’adore bosser au magasin la nuit à la fraiche, assister à tous ces couchers de soleil en bord de mer, voir tout ce monde, ces vacanciers.

Autant cette année, j’avoue…. les effets de la « crise » sont bels et bien là, et visiblement, ils emportent dans son sillon le peu d’amabilité qu’il reste aux gens. A part quelques trop rares exceptions, les gens sont devenus majoritairement odieux. Même pas cons, non. Odieux, irrespectueux, insultants, vulgaires, sans-gêne.

J’arrive encore à me ressourcer auprès de mes petites clientes fidèles et quelques dames forts agréables qui viennent me tenir le crachoir pour mon plus grand plaisir (et moral!!)… Oui, celles qui me racontent leur vie, te font rire, avec qui tu échanges et auprès desquelles tu te sens encore humaine et vivante. Ce sont mes petits rayons de soleil.
Mais voilà. Le bilan est terrible. Juin est à peine fini que je tire déjà le constat accablant de ce qu’il m’attend : les rayons de soleil se font de plus en plus rares.

Je viens de passer un week-end d’horreur au magasin. Il n’y a pas d’autres mots.

Alors déjà il faut savoir qu’aucun touriste étranger ne dit bonjour cette année. En 2 jours, j’ai eu le droit à 2 bonjours de touristes allemands et anglais ; c’est tout.
J’avoue que j’ai du mal à comprendre…. Moi même ayant pas mal voyager, je me suis toujours amusée à apprendre quelques mots du pays où j’étais, et j’étais toute contente de les sortir aux 1ers venus avec un acccent à couper au couteau.
Cette année quedal, quechi. Assois-toi sur ton « bonjour », « merci ». Allez, j’suis mauvaise, dès fois… mais vraiment des fois, ils te disent « thank you ».
Bref.
Petite idée de ce que je viens de vivre :

Une dame vient payer son article et pars de ma caisse direction la sortie. Poliment, je lui souhaite une « bonne journée » comme à toutes mes clientes. Elle se retourne et me balance un: « vous voyez bien que je suis encore dans le magasin ; c’est fout ça, aussitôt payé, aussitôt dégagé »…
Ou sinon ça s’appelle la politesse madame ! Mais vous devez pas connaître vu que ni vous ni vos filles n’ont prononcé ne serait-ce qu’un « bonjour »!. Peut-être aurai-je dû lui courrir après dans la rue, une fois qu’elle était sortie pour lui dire « bonne journée » ?

Assez régulièrement cette année, quand je dis « bonjour », j’ai le droit à un « Non c’est bon j’ai pas besoin d’aide ! » Que dire ?!
Si vous vous sentez agressez juste parce que je vous dis bonjour… effectivement, je ne peux rien pour vous madame.

Une dame vient à la caisse avec un vernis… Naturellement je lui propose un  sac (pour un vernis, je demande car majoritairement elle le glisse dans leur sac à main), et là, réponse : « Bah ouais quand même, vous voulez quoi que je le porte à la main en plus ? »
Et pourquoi pas ?

J’ai une petite manie au magasin, je rends la monnaie en la posant sur la caisse… Je pose les billets, mets les pièces dessus en décomptant pour le rendu monnaie et en mettant les pièces coté chiffre car j’ai beaucoup de mamy qui ne voyent rien, donc ça évite qu’elles aient à les retourner pour vérifier éventuellement. Bref, les gens ont ainsi le temps de compter en même temps, voir correctement les pièces et moi d’être sûre de pas me planter. Réaction : « vous pourriez me les donner dans la main quand même, j’ai pas la gale ».

6a00e54ef42d6a883400e5524cfcd18833-800wiUne autre nouveauté (en 3 ans ça a du m’arriver 2, 3 fois), mais cette année c’est récurrent : ils me jettent l’argent sur la caisse, comme à une malpropre.
Agaçée, et en mode sadique « conne », j’ai décidé de trouver une parade : ma clim est dirigée sur eux. Donc, techniquement, si je mets les billets juste un peu à droite, le billet s’envole…
Et là je ris intérieurement de les voir courir après… Bah ouais, l’arroseur arrosé.

Tiens, autre chose très récurrent cette année : les mecs qui te sifflent ou t’appellent avec un signe de la main. Mieux, on m’a fait un claquement de doigts pour je vienne « servir » ces mesdames (pas de « bonjour », ça va de soi hein). Genre, j’suis un clébard, un toutou à sa mémère qui doit obéïr pour avoir sa récompense. Ca m’était déjà arrivée 3, 4 fois en 3 ans, mais là, en 2 jours, j’y ai eu le droit une 10aine de fois. Et le top, vu que c’est vraiment quelque chose que je ne supporte pas, je fais souvent genre « je n’ai pas vu » pour qu’ils se déplacent (merde quoi, il y a 3m et t’es en vacances!), et là, tu entends des « même pas capable de bouger son cul celle-là« .

On croit rêver !

Ah oui, une autre : le prix de mes boucles d’oreille a augmenté… alors forcément : « vous les commerçants, vous êtes que des connards à monter les prix »…

Tout à l’heure, un mec vient avec sa femme et sa petite. La petite a, à vue de nez 6/7ans. Elle cherche des tatouages. Je lui montre.
99.9% des petites de cet âge-là achètent des papillons, des princesses, des fées… Je lui montre donc, ainsi que les petits lézards en tribal qui passent assez bien auprès des parents. Et là, le père : « nous mais vous l’avez prix pour un bébé sérieux. C’est grande, elle va pas mettre des trucs gnan-gnans de gamins attardés ». La mère a côté était morte de rire… Le mec s’est clairement payé ma tête. Mais voilà, la petite étant là, j’ai écrasé. Habituellement ce genre de cons, je les vire. J’aurai peut-être dû ?
Chacun fait ce qu’il veut. Là, n’est pas le problème. Je m’en fous que sa petite préfère les trucs trash plutôt que les papillons ; mais est-ce nécéssaire de se foutre ouvertement de ma gueule et de me parler comme à une sous-merde ?
La petite est repartie avec une énorme tête de mort sanguinolante… Excusez, mais en 3 ans, c’est la 1ère fois que je vois ça !violence-des-mots

Encore une ! Une femme me prend un truc à 1euro et me tends sa CB. « Désolée, la CB c’est à partir de 10euros » : « Bah putain, vous autres les commerçants, vous avez vraiment pas envie de bosser… et après vous allez chouiner que vous gagnez pas de fric ».
Ah non ; moi je suis juste salariée. Sincèrement, 1euro ça changera ni la vie de mes patrons, ni la mienne. Par contre, te voir sortir, ça risque d’améliorer notre journée et surtout la mienne en 1er!

Mais que font ces gens comme métier dans la vie ?!

Il y a des jours où les gens ne sont pas agréables. Entre commerçants, on a l’habitude d’aller se voir entre nous pour savoir si c’est général (souvent la pleine lune ou les jours de grands vents) ou si ça vient de nous. On est humain, nous aussi on peut faillir : avoir la tête dans le c**, être fatiguée et du coup, on prend les « retours » en conséquence. Mais là, non. Le constat est sans appel. Ma voisine de droite fait des saisons dans son mag depuis 7 ans, l’autre depuis 17ans… et elles sont formelles, elles n’ont jamais vécu ça… On est déjà tous épuisés nerveusement (et il reste 2 mois !!) : Les gens sont hyper-agressifs, la tension est palpable à 15000 bornes. Tu as juste l’impression que tu vas te prendre une baigne si tu dis un mot plus haut que l’autre, et nous, les commerçants, on encaisse, on encaisse. D’ailleurs, on se demande encore comment on a réussi à ne pas en tarter un…

La ville est envahie de SDF ivres morts H24 qui insultent tous ceux qui passent devant eux, de teufeurs défoncés du matin au soir qui essaient systématiquement de te gratter une clope ou 1euro à coup de grands discours vaseux. Le top ? Des groupes d’une 20aine de jeunes avec une 30aine de chiens, qui s’installent en plein milieu de la rue, avec 6 ou 7 packs de bières… qu’ils tombent en 2 ou 3h et qui vont faire chier tout le monde après … surtout les nanas qui ont le «  »malheur » de passer seule. Et c’est ainsi du matin où j’arrive (9h) au moment où je repars (23h/minuit) : ils sont vautrés là, dans leurs vomis, à hurler des horreurs et insanités sur tout le monde…. Les flics ont beau passer, ils reviennent 15min, 30 min après ou change d’endroit (quelques mètres plus loin). Bref.

Même installée à la terrasse d’un café, on se fait emmerder ! Heureusement qu’avec le temps je connais les serveurs qui font un peu « garde du corps », mais il n’y a pas un midi ou il n’y en a pas un qui vient de traquer « Hey madame, t’as pas 1euro ou une clope à me dépanner »… Menteuse, salope, t’es en train de fumer bouffone! Tu vas le payer comment ton café grosse pute... »

Hier plus encore. Pour la 1ère fois depuis que je suis là, j’ai été emmerdé par des bandes de jeune dans mon propre magasin. Je me suis fait insulter et siffler par des p’tits cons ; ça vous rappelle quelque chose le « hey mademoiselle, mademoiselle, j’veux ton 06« … Bah là, j’ai eu la version trash + :  « je vais te sauter, tu verras ma bite est mortelle », « eh bonnasse, tu vas voir comme tu vas aimer ma sucette », « quand t’as fini à ton mag, on vient te tirer tous les 4, tu vas kiffer ta race ». Et je vous passe les pires, c’est dire.

Sincèrement, j’ai fini par aller fumer mes clopes dans ma réserve… et ne plus mettre le nez dehors!
Le hic, c’est que depuis fin mai, tous les week-ends sont comme ça… La semaine, ça passe encore. Mais les week-ends… les mentalités s’échauffent, la tension est palpable ; je ne saurais dire pourquoi, mais c’est juste affreux.
D’ailleurs, tout le monde a du le ressentir, car les rondes de flics, habituellement 2, 3 fois par jour sont maintenant tous les quart d’heure…
En fait, les week-end sont devenus une énorme source de stress, et travailler la peur au ventre et en mode psychose n’est pas normal.
Pour moi, ça l’est d’autant plus, que c’est une peur que j’avais mis de coté depuis mon agression il y a des années de ça. Cette histoire m’est revenue en pleine gueule… Donc ouais, dès que je gare ma voiture, je fous ma bombe lacrymo dans ma poche… et elle ne me quitte que quand je suis rentrée chez moi.

1017127_769682843062237_2814890351008436373_nLe seul truc qui me « rassure » c’est qu’on est très solidaires dans ma rue, et je suis la seule fille à gérer la boutique seule sur les 5 commerces autour de moi et je sais qu’ils n’hésiteront pas une seconde à venir m’aider s’il y avait un problème. Tous mes voisins sont des mecs, et les 2 autres filles à côté bossent soient en binome soit avec un mec. Mais merde !

Qu’est-ce que c’est que ce climat de tension à la con qui reigne en France ?! Qu’est-ce que c’est que c’est que ces dépravés qui font peur à tout le monde et à qui personne ne dit rien ? Ou va-ton bordel ?

Publicités

12 réflexions sur « "Viens me sucer !" – Le harcèlement a encore de beaux jours devant lui… »

  1. Je trouve ça effrayant… c’est normal d’entrer dans un magasin et de dire bonjour… après quand je vois que la dame ou le monsieur discute ou s’occupe d’un client je n’ose pas trop parce que j’ai peu de déranger ou qu’on m’entende pas xD Mais dès que je croise le regard du vendeur je dis bonjour, je veux dire… c’est normal… et le « bonne journée merci au revoir » aussi c’est normal… Et je ne parle même pas du reste… les agressions tout ça… les gens ont vraiment que ça à foutre ?

    J'aime

    1. Pour moi aussi c’est normal. Même quand je suis à l’étranger, je le dis avec un accent de merde mais je le dis. Au pire je fais toujours un grand smile. Là, rien. Tu souris, ils te regardent de la tête au pied… et rien. Pas un mot, pas une esquisse de sourire. Rien. J’ai l’impression d’être une plante verte.
      Les gens n’ont plus le respect

      J'aime

  2. ‘tain, mais ou est la politesse?
    Dire bonjour, aurevoir, bonne journee c’est jute normal! Ca fait plaisir 🙂
    Bon courage car la saison ne fait que commencer……..

    J'aime

  3. Tain mais c’est dingue de lire ça !! Les gens ils ont des soucis ou quoi ? Je vois pas en quoi être des cons, va leur embellir leur journée. Je trouve ça hallucinant, on rentre dans un commerce pour acheter un produit ou même pour juste flâner, être polie c’est juste le stricte minimum. Bref, ça me tue.
    Bon courage à toi et bonne continuation.

    J'aime

    1. Oh oui, ils ont un gros souci. Comme si être cons et désagréables allé changer quelque chose à l’état de la France… Comme si, moi vendeuse, je ne vivais pas la même chose (baisse du pouvoir d’achat etc.). On est tous dans le même panier mais ils ne semblent pas le comprendre.
      Bref. Ca m’a tué, alors je ferai TOUT pour changer de boulot avant d’en tarter un 🙂

      J'aime

  4. Omg :((. Mais où ces gens ont-ils été élevés ?! « Bonjour, s’il-vous-plait, merci, au revoir, de rien, bonne journée, bon courage ».. c’est pas compliqué, la politesse c’est la base quand même.
    Je ne sais pas comment tu fais pour supporter tout ça, mais je te tire mon chapeau… et je continuerai de souhaiter bon courage à tous les commerçants en pensant à toi. ><

    J'aime

    1. Je ne sais pas. J’ignore où ils peuvent bien bosser aussi…
      Je ne sais pas non plus comment je fais pour supporter… mais je sais aussi qu’une année de plus, ça va pas être compatible avec ma patience 🙂

      J'aime

  5. La vache chui hyper choquée de lire tout ça…
    Je bosse dans un administration qui distribue du fric (nan nan je ne la nommerais pas et puis t’façon y’en a pas 5000!) et j’ai changé de poste pour plus recevoir le public parce que le mépris et les insultes c’est juste invivable, mais là j’en reviens pas je trouve ça 100 X pire…
    Je compatis sincèrement.

    J'aime

    1. J’en suis à ce stade aussi… Vouloir arrêter tellement je ne peux plus me les encadrer : tout leur est du, c’est juste abonimable. C’est 100 fois pire… Ca empire chaque année, mais là j’ai épuisé mon stock de patience je crois ^^

      J'aime

  6. Je savais que les gens devenaient irrespectueux mais pas à ce point. C’est affligeant, choquant etc… Pour moi, le bonjour, merci, au revoir, pardon sont une base. Et n’ont jamais tué personne.

    Impossible de me souvenir du nom du café qui fait la publicité où un homme sourit aux gens dans le métro, répondent à son bonjour, à son sourire. Cette publicité ne devrait même pas être belle. Elle ne devrait même pas avoir besoin de véhiculer une leçon de vie. Cela devrait être normal, anodin, inné…

    Je te félicite pour tout ce courage que tu as. OK, y a la motivation du salaire derrière mais quand même… Bravo de supporter ces connards.

    J'aime

    1. Même la motivation du salaire n’est plus suffisante… C’est dire!
      Tous les soirs quand je rentre, je vais scruter les offres d’emploi… C’est loin d’être gagné, mais franchement, là, tout de suite, je ne me vois pas du tout refaire une saison. On a des rythmes de vie à la con, mais au delà de ça, cet aspect des clients désagréables représente facilement 90% de ma non motivation à dire STOP. C’est malheureux à dire…

      Pour les pubs, il y en a une que j’ai adoré c’est une affiche dans un bar où il est écrit : « 2,5euros le café – 1,80euros bonjour, un café SVP ». J’ai un de mes voisins qui a mis une pancarte carrément à l’entrée et vachement basse (les gens sont obligés de se baisser et donc de voir) avec « Bonjour, merci, SVP n’ont jamais tué personne ». Ahah, mais tu as raison, on ne devrait même pas voir ce genre de pub/affiche… C’est tellement… naturel/évident.
      Les gens veulent du respect, mais te donnent de la merde et ils s’étonnent après de recevoir de la merde. C’est un concept qui me dépasse …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s