Quand l'électricien passe à travers le plafond…

Si vous aviez un quelconque doute sur ma capacité à enchaîner les emmerdes improbables, croyez moi, j’en ai encore beaucoup sous le pied!

Notre chance est que cet électricien est un pote à nous, donc pas d’histoire, pas de tralalala d’assurance. C’est déjà ça. Mais surtout, et HEUREUSEMENT il ne s’est pas blessé. Le pauvre était blasé : c’est la 1ère fois que ça lui arrive et comme il me dit « c’est un comble quand tu rabâches toute la journée à tes apprentis de faire attention ». Bref. La coquille : il a mis le pied où il ne fallait, la brique a cédé et pour se rattraper il a mis le pied sur le placo qui a cédé. Il n’est pas passé entièrement à travers le plafond, juste la jambe. Les dégâts font chier, mais rien d’insurmontable à réparer ; juste un gros trou (ouf).
C’était la petite montée d’adrénaline du week-end, très impressionnant. J’étais dans le salon quand c’est arrivé, donc je n’ai pas vu, ni percuté de suite : j’ai juste entendu un énorme bruit, et plus rien. Le silence.
« Ça va ? Ouh ouh ça va ? »

Autant te dire qu’à ce moment là tu t’imagines tout et n’importe quoi : Et si il a fait un malaise ? Et si il s’est cassé quelque chose ? (Qu’on se le dise, les combles, accessibles par une mini trappe, n’est franchement pas l’endroit idéal pour se casser la binette (bien qu’il n’existe pas de lieu idéal pour ce genre de pépin!)
« Oh putain fait chier ! »
Ouf. Il est vivant, conscient. Il m’explique… Du coup je vais voir. C’est impressionnant.

2015-03-06 11.38.22

« Ça casse les couilles! »
« Oui, mais toi, ça va ? Tu t’es pas blessé, tout va bien ? ».
« Oui, oui ».
Fin de la montée d’adrénaline.

Finalement, les travaux auront pris un peu plus de temps que prévus, mais rien de bien méchant (à tout casser 2h). Le plafond est réparé. Le réseau électrique est enfin « propre » (plus de fils qui ne servent à rien). Magique, les interrupteurs correspondent ENFIN aux pièces, de façon logique, et à surtout sont à l’ENTREE des pièces ; car oui, quand tu changes l’agencement d’une baraque, ça devient un joyeux bordel : des interrupteurs devenus factices, des interrupteurs au milieu de la pièce voire carrément au fond (c’est assez idiot de traverser la chambre pour allumer la pièce non?). Il m’a également viré toutes les aberrations électriques et tout refait (beaucoup de raccords, et très peu de fils branchés en direct au tableau… Clairement, pour disjoncter la chambre, il fallait disjoncter le salon…).

2015-03-06 11.39.34

2015-03-06 11.38.47

2015-03-06 11.39.29J’avais aussi beaucoup de prises commandées (le grand truc de l’époque!),  beaucoup de baguettes (il a donc tout encastré dans les murs) et surtout j’ai fait installer des spots encastrés (à leds) dans le salon, la cuisine et la salle de bain. Je voulais du moderne, propre, lumineux (blanc chaud!) et pas trop énergivore. C’est maintenant chose faite…2015-03-07 14.40.27

2015-03-07 15.40.09

2015-03-07 17.16.39

electrcite bouiboui mazelle

Voilà le salon/cuisine (une seule grande pièce), mais dont les spots s’allument indépendamment (6 et 6).
Tout est bien qui finit donc bien. Alléluiha !
Prochaine étape, qui vient de se greffer à l’avancement, la venue d’un plombier… pour passer mon cumulus dans les combles histoires d’avoir une salle de bain qui n’est pas encombrée par un truc pareil.

2015-03-07 17.51.22

2015-03-07 17.51.15
Le problème étant qu’il m’est impossible de faire un coffrage à cause de la tuyauterie : cela descendrait trop bas, et m’empêcherait de mettre un miroir au dessus du lavabo. Mieux, il déborde sur la douche, un (long) poil de cul (3cm) qui fait que je ne peux pas mettre de rideau/pare douche ou autre. Bref. Le truc qui casses les couil***.

Mon pote, avant de se gaufrer, a eu le temps de voir, et m’a confirmé que cela était envisageable… Me voilà donc repartie pour une série de devis ! (Mais c’est pour la bonne cause !). Ça m’oblige certes, à sortir des sous à nouveau, mais tant pis. Ce cumulus me sort par les yeux : mal placé, cache la luminosité, me fait chier pour envisager miroir/meuble, et clairement c’est moche.
Voilà, affaire à suivre donc !

Publicités

2 réflexions sur « Quand l'électricien passe à travers le plafond… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s