50 nuances de … baffes !

Fifty-Shades-of-Grey-disney-couples00Mais franchement, que m’est-il arrivé le jour où j’ai lu ce bouquin ?
On en a entendu parlé en long, en large, en travers, en diagonal, à l’endroit, à l’envers…
J’étais malgré tout à l’ombre de ce matraquage médiatique : peu de mes potes lisent et sur la blogo, je me contentais de ne pas aller lire les billets sur le sujet. Sauf que. Sauf qu’un jour, elles s’y sont mises mes potes… « Tu comprends un livre érotico-SM », des « scènes torrides ». Elles ont cédé à la surmédiatisation, et j’ai pas tardé à en faire les frais. Pas par rapport à ce que le web/TV en disait, mais par rapport à mes potes qui ont commencé à ne parler que de ce foutu bouquin. A toutes les soirées. Elles parlaient de la scène du tampon, de Christian, de Anastasia, de çi, de ça, et c’est super déségréable de ne pas savoir, de ne pas comprendre. Sans compter que tous les superlatifs y sont passés : génial, au top, craquant, et j’en passe. Finalement, pendant les soirées, j’me sentais vite hors jeu. Ma curiosité piquée au vif, j’ai donc finalement décidé de le lire pour comprendre un tel engouement. Et je dois l’avouer : je cherche encore l’intérêt !

detournements-50-nuances-de-craieFranchement, j’assume complètement mon point de vue : je n’ai pas adhéré. Mais alors pas du tout… Qu’on soit claire : je pense même que je peux le coller dans le trio des livres les plus ininterressants que j’ai lu. C’est dire !
C’est long, gnan-gnan. C’est truffé de faute d’orthographe (en tout cas la version ebook) ; il manque même des mots entiers.
Et l’histoire… mon Dieu. D’ailleurs, c’est quoi le fond de l’histoire ?
La minette, la « Anastasia », j’dois avouer que je lui aurai bien mis 2, 3 baignes histoire qu’elle arrête d’être aussi niaise. Elle respire la débilité profonde : la vierge effarouchée, la vraie. Plus conne… non. Rien.
Concernant le fond : que dire ?
Quand on entends parler autant d’un bouquin, tu t’attends clairement à un chef d’oeuvre.
Raté. Pour ça, il faudra repasser.
C’est long, long, long. Les échanges mails qui durent 20 pages, ça radote encore et encore. La minette qui se bouffe la lèvre à peu près 25000 fois soit 3/4 fois par page … Grrr. Des baffes. Des dialogues… insipides. Aucun vocabulaire, des tournures de phrases… à la hauteur livre : aucun intérêt. Et puis une fin qui n’en n’est pas une. La totale.
Franchement, j’pense que même les épisodes de oui-oui et Dora l’exploratrice sont plus pertinents.

Personnellement j’ai été « choquée » par la masse de clichés : la pauvre/le riche. L’homa-FIFTY-SHADES-CHICKEN-640x468me dominant, supra-intelligent et beau ; belle voiture, belle baraque qui achète la nana avec des cadeaux ubuesques : smartphone, Macbook, bagnole. Le type, il a tout ce qu’il veut d’un claquement de doigt, et ne pense qu’à baiser… et la minette cul-cul la praline, belle (c’est déjà ça), un QI de moule, femme objet, toujours ébahie devant le « luxe » (telle une poule devant un couteau) et un pénis et qui oui à tout sans réfléchir. En résumé ? une ado pré-pubère manipulée par un pervers narcissique qui fait frétiller les culottes des françaises (pas la mienne en tout cas) et suscite un engouement complètement démesuré. J’avoue, j’ai dû mal à comprendre.
Après, je respecte. Quand on lit, on a tous nos imaginaires, nos vécus, nos histoires. Et tous les livres ne font pas rêver les gens de la même façon. Une chose est sûre c’est que celui-ci ne m’a pas fait rêver du tout.

Concernant le « point cumulnant », les scènes de sexe… Bof. Rien d’extraordinaire. J’ai lu d’autres livres, non érotique, où les scènes érotiques sont bien mieux rédigées. Parce que là clairement, ça frole le ridicule. Ou il faut qu’on m’explique : en gros, il lui touche un sein, elle a un orgasme. Il lui touche l’épaule, elle a un orgasme. Dès qu’elle se mord la lèvre, il a une soudaine envie de la sauter. Bref. J’crois que j’ai du raté une étape dans ma vie sexuelle, ou j’suis pas foutue comme tout le monde. J’te jure, j’ai tellement pas été transcendée qu’en lisant je l’imaginais glousser comme une pintade.
Cela dit, mon point de vue est probablement tronqué par le fait qu’il s’agisse d’une relation hétéro et que de fait, il m’est impossible de me « projeter » réellement dans l’histoire. Ouais, clairement lire 3 pages sur comment elle le suce… ça me fait vraiment pas rêver. Mais bon, là, l’auteure n’y est pour rien.

178704Enfin bon. Je ne regrette pas de l’avoir lu car maintenant je sais de quoi il en retourne, et j’peux faire la maline pendant les soirées…Enfin, ça s’est vite dit : ça n’empêche pas moins que je me sente totalement hors jeu vu que je suis la seule à n’avoir pas aimé. D’ailleurs, ce fût difficile à faire comprendre… non, des épaves pareilles ne me font pas vibrer. Elles ont bien tenté de me pousser à lire les suivants : « ils sont mieux, il y a une histoire, Anastasia est moins cruche » bla bla. Mais rien que l’idée d’avoir le livre entre les mains me file la nausée. Ca sera sans moi. Je resterai dans l’ignorance. Autant vous dire que quand elles m’ont parlé du film… J’me suis barrée en courant ! Surtout quand tu vois tout le foin qu’ils ont fait avec la bande annonce …
Le seul point positif : j’aime bien la musique choisie. Ouf!

Publicités

10 réflexions sur « 50 nuances de … baffes ! »

  1. Haha quand je lis cette critique je ne regrette pas de ne pas avoir cédé. L’avantage de ne pas avoir de vie sociale, personne ne me fout la pression ! Déjà les romans érotiques ne sont pas ma tasse de thé, mais si en plus c’est mal rédigé et blindé de fautes, alors je passe mon tour.
    Parfois la curiosité me titille un peu pour savoir si c’est si nul que ça genre Harlequin style ou si c’est passable, mais je sais déjà que j’ai mieux à faire de mes sous. A la limite si je le trouve sur internet (pas bien il paraît) je jetterai un oeil mais hors de question de lâcher un centime pour un torchon.

    J'aime

    1. Surtout : ne cède pas !! lol.
      Les romans érotiques ne sont pas du tout ma tasse de thé non plus. Après il y a des livres où il y a des scènes. Et comparativement, j’te garantis que c’est mieux écrit que dans 50 nuances.
      Comme j’ai dit sous un autre commentaire : tu as des extrait en cherchant sur Google… Franchement c’est largement suffisant pour comprendre la « teneur » (si il y en a une) du bouquin.
      Et entre nous, même si on te le prête, une lecture en diagonale suffit largement : c’est toujours la même chose…

      J'aime

  2. Je pense exactement pareil que toi, et je te rassure, cela n’a rien à voir avec ton orientation sexuelle! J’ai jamais lu des scènes aussi peu excitantes et aussi niaises…
    Je suis en train de lire le 3e tome (défi avec une copine…), et je suis blasée mais blasée… Non non elle n’est pas moins niaise, bien au contraire…

    Mais par contre le film a un bel esthétisme et une belle musique, je valide ces aspects là!

    J'aime

    1. Ahah, des scènes de sexes dignes de la vie sexuelle (trépidantes) du doryphore. Au moins. Le coté niais est tellement omniprésent qu’il est impossible de se projeter… et puis le vocabulaire pour décrire mmm bref. Non, ça vaut vraiment pas la peine. Le film je ne le verrai probablement jamais, esthétique ou pas : le livre m’a trop rebuté lol. Concernant la musique, je l’ai entendu la 1ère fois sans connaitre le lien avec le bouquin (c’est peut-être d’ailleurs ça qui a fait que j’aime bien)

      J'aime

  3. Ton article m’a fait rire et sourire !
    Quand 50nuancesdegrey est sorti j’étais encore super jeune, en seconde. Alors hors de question pour moi de le lire ! Et même après ça ce livre ne me tenter pas. Un jour, pourtant, avec une amie on s’est dit pourquoi pas le lire tout de même pour se faire sa propre opinion !
    Alors, j’ai lu les 3 bouquins, en 5jours .. et je dois dire que c’est vraiment vraiment vraiment des livres pourris. Pourtant j’y ai mis du mien, j’ai lu les 3. Mais l’histoire est clichée et largement rabaissante pour les femmes ! je trouve ça ridicule qu’au moindre geste un orgasme apparaisse. Parce que personnellement il m’en faut bien plus pour en avoir un ! Déjà, la dessus l’auteure triche ! Et puis après, tous les répliques sont plates, c’est mal écrit et c’est juste ridicule.

    C’est fou quand meme, que ces livres soient devenues des best-sellers !

    xx, Clémence

    J'aime

    1. Les 3 ? Arf, tu as eu du courage :)! Et j’avoue, je comprends toujours pas comment ce livre a pu devenir un best-seller. Il y en a des tellement meilleurs dont jamais personne ne parlent et qui pourtant mériteraient 20fois plus d’être connus. Mais bon… des fois, tout ne s’explique pas … Là pour le coup, ça en est le parfait exemple

      J'aime

  4. Je ne l’ai pas lu et je n’en ai pas du tout envie avec tout ce qu’il se dit… en revanche j’avais une camarade l’année dernière (bon en même temps elle était à moitié nympho et expliquait à sa meilleure amie sa position préférée en plein cours, tellement fort qu’au moins les 3 rangs de devant entendaient…) qui était sur-excitée, elle arrêtait pas de dire que c’était trop bien et… elle gloussait plus ou moins comme une pintade xD

    J'aime

    1. Si elle gloussait, elle a du se reconnaître dans le livre 🙂
      Franchement, ne te donne pas la peine de le lire. Au pire tu as quelques extraits qui trainent sur google : t’en lis, allez, 2 maximum, et tu as cerné le truc. Ca te fera économiser le prix du bouquin et des heures d’ennuis xD

      J'aime

  5. J’ai cédé dans les premiers mois qui ont suivi la sortie du livre en France… Je ne savais donc pas vraiment à quoi m’attendre. Quelques critiques sur Internet… Curiseuse de me faire mon propre avis, j’ai acheté le premier tome. Que j’ai lu en quelques jours… Une écriture bien trop différente de ce que je peux lire d’habitude, tellement simple ! Ca, c’est le premier point négatif. Peut-être aurais-je dû le lire en version originale 😉 Après, je te rejoins sur beaucoup de points que tu as abordé tout au long de ton article alors, rassure-toi, tu n’es pas la seule à penser que ce livre est une énorme blague 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s