[Scène du jour] Prêcher la bonne parole #religion #péché

IETIA_Religion_Subcategory_newScène du jour :
« Vous êtes la responsable ? »
« Oui monsieur »
« Vous travaillez le Dimanche? »
« Oui »
« Vous savez que travailler le dimanche c’est le péché et que la justice divine vous rattrapera ! Le repos dominical pour la prière est obligatoire pour votre conscience religieuse et expier la faute »
« Monsieur je suis raccord avec mes croyances qui ne sont visiblement pas les mêmes que les votres. Je doute que dieu considère les travailleurs comme des pécheurs ; en revanche concernant les importuneurs et imposteurs rigides dans leurs idéaux, j’me pose des questions. Par ailleurs, nous sommes samedi et concernant le péché en tant que lesbienne, j’vous avoue que ça me passe largement au dessus. Mais très loin au-dessus ! Bref, je vous rassure : ma conscience religieuse se porte bien et concernant la justice divine, je ne doute pas une seule seconde qu’elle saura trancher en temps et en heure. Sur ce, bonne soirée ».

Yeux eberlués du Monsieur. Mine dépitée. Il s’en ait allé. J’crois que mon cas l’a désespéré.

Ou l’histoire de quelques mots qui me font complètement vriller.

Je n’ai rien, absolument rien contre les religions. Chacun ses croyances, sa foi. Mais qu’on vienne me faire chier à prêcher la bonne parole sur mon lieu de travail : NON. Surtout que ce discours est à mon sens aux antipodes des valeurs défendues par la religion (toutes religions confondues)!

1. Supposer que je suis catho et croyante relève du cliché et du jugement. Tous les blonds aux yeux bleus ne sont pas catholiques! Au même titre que tous les arabes ne sont pas musulmans et tous les asiatiques ne sont pas bouddhistes. Fuck. On est en 2015 ! Il faut arrêter de coller des étiquettes aux gens à tord et à travers.
Et puis, venir prêcher sa religion quand on a rien demandé à personne et vouloir absolument imposer aux autres ses croyances est quelque chose qui clairement est de l’ordre de la rigidité et frôle mon concept de secte.
Etre croyant est une chose. Mais il me semble que dans toutes les religions, il est question de Respect d’Autrui, d’ouverture d’esprit et non-jugement.
Si j’ai des questions, j’irai les poser à l’Eglise, à la Mosquée, à la Synagogue ou ailleurs. Je lirai éventuellement La Bible, le Coran, la Torah, mais certainement pas sur mon lieu professionnel, et encore moins quand j’ai des clients dans le magasin!
La Religion n’a rien à faire dans ma vie professionnelle.

2. Venir sur un lieu de travail, c’est manquer de respect : à mes clients, mes patrons et à moi et d’une façon général aux travailleurs. Si Monsieur a le temps avec sa bonne parole, tant mieux pour lui ; mais qu’il vienne pas faire chier ceux qui bossent le dimanche pour X ou Y raisons.

47c7b_religion3. Où est-il écrit dans la Bible que travailler le dimanche est péché ? Que penser alors des chirurgiens qui sauvent des vies mais travaillent le dimanche : ce sont des pécheurs ? Quelle ineptie ! Si Dieu existe vraiment, je doute fortement qu’il jette la pierre à celles et ceux qui bossent le dimanche ! Il me semble qu’il est dit dans la Bible (et les autres livres religieux) que le plus important est de faire le bien et respecter/aimer l’Autre.
Cela m’exaspère toutes ces personnes qui interprêtent les livres religieux à tord et à travers. Non, qui les interprête à leurs sauces : comme ça les arrange, quand ça les arrange.

Je n’ai clairement pas les mêmes croyances que cet illuminé ? homme.
Je ne me sens absolument pas dans le pêcher. Ni en travaillant le Dimanche, ni en étant homo. Je suis en accord avec mes convictions et mes valeurs : je respecte les Autres, leurs convictions, leurs croyances. Je n’ai aucun problème avec les religions, même si moi même, bien que baptisée, je me considère comme athée. J’ai des croyances, qui sont autres, certes, mais qui rejoignent sur bien des points celles des Religions. La seule « différence » est qu’effectivement, j’ai du mal à croire au Paradis/Enfer, ou qu’une entité supérieure soit à l’origine de nos existences ; rien que par rapport aux théories du BigBang, l’évolution des espèces etc. Pour moi, la force supérieure, ça serait la nature en général. Je crois en l’âme. Je crois en une forme d’existence après. En fait, je pense que ça serait un gros mix des religions existantes. Après quand on lit les livres religieux, les valeurs défendues (Respect, Amour etc.), j’y adhère entièrement.
Après, c’est mon point de vue ; il m’appartient. J’en parle librement, mais jamais de la vie je vais aller dire à machin ou à bidule : c’est ça la Vérité et pas autre chose. Au même titre que quand je rentre dans une Eglise, je respecte. J’apprécie d’ailleurs particulièrement d’allumer un cierge. J’apprécie d’admirer ces lieux de cultes. J’ai visité Lourdes ; même en tant que non croyante, la charge émotionnelle et le poids des croyances laisse des traces. J’ai aussi visité une Mosquée en Egypte où j’ai porté un foulard et retiré mes chaussures, idem dans un temple Bouddhiste en Thaïlande. Ce sont des lieux de cultes fabuleux, dont l’histoire, la culture, les croyances m’intéressent et dont je respecte les coutumes. Idem, lorsque la grand-mère (juive) d’une de mes amie est décédée, j’ai suivi toutes les traditions de sa famille. Cette Dame avait connu l’époque nazie et s’en était sortie. Du coup, elle avait énormément entretenu ce lien religieux dans sa famille ainsi que la transmission de toutes les coutumes. Valeurs spirituellesElle y avait beaucoup d’attachement. J’étais mal à l’aise car je ne connaissais aucun us et coutume et je ne comprends rien à l’Hébreux. Son fils est venu me demander si je souhaitais y participer et m’a bien dit que mes croyances importaient peu. Ils ne m’ont rien imposé, me demandaient à chaque fois ; ils m’ont expliqué le pourquoi des traditions (l’olive, le vin, le pain, la bougie etc.), ils m’ont résumé les prières (car dites en hébreux).
Bref, ils m’ont accueuillies à bras ouverts et tous sont venus remercier les « non juif » (nous étions 3) d’avoir respecté leurs croyances et sa mémoire. Je trouve ça magique. Je trouve ça humainement enrichissant. Les valeurs sont très fortes. Et à vrai dire, c’est la religion -au sens large- telle que je la conçois : des valeurs fortes, humaines, dans l’Amour et le partage, respectueuses et ouvertes.

Enfin, tout ça pour dire que je préfère vivre avec une femme dans une relation épanouie, plutôt que de faire semblant et rendre des personnes malheureuses. Concernant le travail le « jour Saint », ma foi, si j’avais d’autres possibilités, je m’en serai abstenue, mais ça n’est pas le cas, et ça n’est pas Dieu qui signe le chèque à la fin du mois, sinon, ça se saurait.
Alors en attendant, ma conscience religieuse se porte très bien et la justice divine saura trancher justement ; je ne me fais pas de souci pour ça.

Publicités

7 réflexions sur « [Scène du jour] Prêcher la bonne parole #religion #péché »

  1. C’est dingue tous ces gens qui pensent que Dieu c’est leur petite sœur qu’ils doivent protéger. Comme si Dieu – s’il existe : athée Inside – n’avait pas le moyen, après avoir créé l’univers, de gérer un simple être humain.
    Alors que la foi est quelque chose d’intime, pourquoi l’imposer et la dogmatiser ? (Quand bien même que je me souviens bien qu’un des évangiles explique bien qu’on doit prier en secret car la relation à Dieu est personnelle.)
    En tout cas bravo pour ton application véritable de la laïcité : le respect de la foi des autres (et non la neutralisation de l’espace public comme on veut nous le faire gober.)

    J'aime

    1. Complètement, et à 300%, pour ta définition de la laïcité : le respect de la foi, et non l’étalage public ! Les gens l’ont oublié !

      Je ne sais pas ce que raconte les évangiles -grosse athée inside- mais pour moi la religion : c’est personnel.
      Je me fous de savoir qu’on croit en X, Y ou Z ; ma religion c’est le Respect 🙂 Et d’ailleurs toutes les religions parlent de respect, amour du prochain etc. Beaucoup ont du rater quelques chapitres!
      Et quand on est dans le commerce, le respect, c’est indispensable, alors les allumés comme ça qui viennent me prendre le chou pour leur histoire, ça me sort par les yeux… Tout comme les vieilles qui viennent me parler « discrètement » (=en chuchotant) de leurs opinions politiques/racistes « les arabes çi, les arabes ça », « les homos çi, les homos ça » ou « attention y’a des femmes voilées qui rentrent, vous devriez surveiller »; je te garantie qu’elles sont très vite remise à leur place : les pires voleuses (4ans d’expérience) c’est le 3ème âge (et je me gêne pas pour leur dire!).
      Pi vraiment pas de cul, ma patronne est musulmane et moi homo, alors c’est très vite résolu ! Je ne supporte vraiment pas ça. Ces clichés, ces conneries, tout ça. On est Humain, point à la ligne 🙂

      J'aime

  2. Mon copain m’a dit qu’un jour dans son magasin, un juif avait obligé tout le monde à faire une prière devant une tête de gondole parce que « oh mon dieu le casher est mélangé à l’israélien ». Il avait fait un scandale et tout x_x

    Un jour une dame m’a abordée pour me dire que j’avais le démon en moi à cause de mes cheveux roux. Bon j’avoue que ce jour là j’ai plus rigolé qu’autre chose ^^

    Ces gens qui imposent leur religion ou qui pètent un scandale dans un lieu public ont tendance à me gonfler. Qu’ils s’occupent de leurs fesses ce sera déjà bien. Dans le genre « religion imposée aux autres » ma mère se défend bien aussi x_x

    J'aime

    1. Ahah les gens deviennent fous!
      Il y a 2 ou 3 ans, j’en ai eu une aussi qui m’a dit que j’étais possédée par un démon vue la musique que j’écoutais (électro). Elle m’a fait tout un sketch avec dieu et tout ce qui va avec, que je finirai en enfer, que mon magasin était la vitrine de satan et que dieu ne pourrait jamais y trouver sa place bla blabla. D’ailleurs elle m’avait fait aussi tout un speech parce que j’ai des éclairages laser dans la mag (un peu comme en boite), elle m’a dit que je finirai aveugle et que c’était interdit par la loi.
      Je te garantie que je l’ai aidé à sortir celle-là… car en plus j’avais beaucoup de monde : « vas donc me chercher la loi sur les lasers! ».
      Franchement, les histoires de démons ça m’a vite couflé ! Pi j’suis comme toi : je respecte, mais l’étalage public : non, non, non et re-non. Chacun ses croyances

      J'aime

  3. Hahaha bien envoyé Mazelle !! Ça me rappelle ce collègue ignorant qui a lancé à mon ami arabe à son heure de déjeûner ‘Quoi ?? Tu as le droit de manger de l’agneau toi ??’. De 1. il n’était même pas musulman mais l’autre l’avait déjà catalogué. De 2 : sa stupidité s’est révélée être à son maximum puisque même s’il était musulman… ben il aurait eu le droit de le manger son agneau.

    Face à cette ignorance, on est resté mon ami et moi muets, même sous le choc je devrais dire… c’est tellement pathétique.

    J'aime

    1. C’est pathétique et malheureusement de plus en plus fréquent… Je le vis tous les jours au boulot, et ça me sort part les yeux. Du coup, j’envoie ballader les vieilles qui me disent « attention, surveiller il y a des arabes ou des gitans ». Qu’est-ce que ça peut bien leur faire de toute façon ? Bref. Ca m’enerve grrr

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s