Bonne fête maman

Il y a des dates comme ça qui blessent plus que d’autres. La fête des mères est je crois -pour moi- la pire de toute.
Ton anniversaire, la date de ton décès sont des choses que personne ne sait. Des choses intimes qui ne suscitent pas de questions du coup. Mais la fête des mères, cette date collective, entraine avec elle tout un tas de demandes : « alors, tu offres quoi à ta mère cette année toi? ». Tu vois défiler les enfants au magasin, tout la journée « c’est pour ma maman ».
Ils n’y sont pour rien, ils ne savent pas. Et ils ont raison d’en profiter, d’aimer, et garder cette innocence sur la vie. Ils sont beaux avec leurs grands sourires et malgré tout, je ne peux que me réjouir pour eux.
En revanche, intérieurement, cela n’empêche pas que cette date reste pour moi la pire de toute et ce, en dépit du fait qu’il y ait eu son anniversaire il y a 10jours -60ans- et celle de son décès dans un mois -14 ans-.

Cette fête renvoie inexorablement à son absence. Me rappelle qu’un jour à mon tour, je serai maman. Une maman sans maman, sans explication plausible à donner à son geste. Des doutes, des questions. Une future maman, qui je le sais d’avance, vivra très mal ce « passage ». Ma plus grande appréhension au-delà du reste. Et déjà maintenant, rien qu’en tentant d’organiser mon mariage, je m’en rends compte alors que pas une seule seconde je pensais que cela m’affecterait autant vu que pour moi, un mariage, c’est ni plus ni moins qu’une signature et une fête. Et pourtant…

Une fête qui me rappelle aussi que c’est le cadeau que je t’ai offert il y a 14ans et aussi celui qui a permis l’identification de ton corps lors de l’autopsie. Tu avais retiré tous tes bijoux sauf celui-là.
Je l’ai encore maman. Abimé, rayé, usé, probablement par la violence de ton choix. Mais je l’ai toujours. Voilà ce qu’est pour moi la fête des mères : le bracelet que je lui ai offert il y a 14ans, la seule et unique chose qui a permis de mettre un nom sur son corps.

Et si je ne te l’avais pas offert ? …
On ne saura jamais.

A toutes celles et ceux qui lisent ce billet et qui ont encore leur maman ; décrochez votre téléphone, prennez votre voiture et allez dire à votre mère que vous l’aimez.
On ne regrette jamais un « je t’aime ». Jamais.

Publicités

4 réflexions sur « Bonne fête maman »

  1. Très émouvant oui… et moi qui ai cette pudeur de ne pouvoir dire « je t’aime » à ma mère.
    Je ne peux pas comprendre ce que tu ressens, ça doit être d’une violence extrême… Tu es très courageuse !

    J'aime

    1. Des fois écrire est plus simple… Mon père et moi on ne se dit jamais se genre de choses. Avec le temps, on se l’écrit et c’est déjà beaucoup sachant ce que cela représente quand on ne sait pas dévoiler ses sentiments..

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s