[Scène de vie] Tabasse mon chien!

6tag_191013-215825Je commence à réellement me poser certaines questions : est-ce moi qui ait une propension naturelle à attirer les abrutis, ou, est-ce moi qui commence à tendre dangereusement vers l’as-socialisme ?
Ce soir, je vais sortir mes chiens ; me voilà donc avec la petite (photo), on fait notre petit tour, et je me dirige vers la résidence. J’entends un brouhaha de fond, je rigole intérieur *p’tain sont toujours pas partis*. Plus j’approche, plus le bruit augmente. Bon.
Je monte le 1er pallier d’escalier (j’en ai 2 à passer) et là, je tombe sur un « groupe » de 7/8 personnes entre 40 et 60 ans, en train de discuter tout en rigolant bruyamment. Au moment où je passe, une des nana d’une 50 d’année voit mon chien et arme son sac à main en mode « je vais taper ».
Il est important à noter à ce stade là de l’histoire, que pour moi les animaux, c’est sacré. Autant je peux verbalement être agressive, autant physiquement non, sauf… si tu t’en prends à un animal (ouais, c’est viscéral… je traine ça depuis toute petite). Bref.
Regard ébahi de ma part, que la dame analyse très vite et qui du coup a du se sentir obligée de se justifier « j’aime pas les chiens » (ou l’art de me faire péter un boulon). Et, elle enchaine « oui vous savez… » (non, mais attends : t’aime pas alors tu tapes ? C’est même pas « j’ai peur », non « j’aime pas » : c’est quoi cette réaction d’australopithèque sans déconner?). Là j’ai senti clairement le démon monter en moi et dans un excès de colère, je lui coupe littéralement la parole : « et vous savez que si vous touchez mon chien vous aller traverser l’escalier sans toucher une seule marche ? » (mode very furax Mazelle… J’avoue je lui ai hurlé dessus ; et puis c’est pas comme si le couloir ne résonnait pas en plus).
Et vu que j’ai complètement craqué (j’crois que j’suis sous pression en ce moment) j’ai enchaîné : « vous avez rien à foutre là pour discuter : vous avez des maisons, des balcons, des bars à touristes à tous les coins de rue alors venez pas me casser les couilles. Pi après tout quand vous m’avez vu vous aviez qu’à bouger si vous avez tellement peur » (ouais quand t’es vénère, il y a tout qui sort hein… tu réfléchis pas trop ).

Écoute-moi : sur tout le groupe, un ÉNORME silence s’est installé. Pas un n’a bronché, les jeunes, les vieux, les hommes, les femmes, pas un n’a osé répondre (et heureusement je crois). Ils sont rentrés chez eux dans un silence absolu. Je suis donc passée en en rajoutant une couche (ouais vraiment énervée Mazelle, fallait que ça sorte!) : (et bien sûr toujours en hurlant oups) « au fait, ma chienne est une ancienne chienne battue, vous n’auriez même pas eu le temps de la toucher qu’elle vous aurez déjà bouffée. Conasse » (hum. J’suis pas sûre d’avoir sur conasse mais je l’ai pensé TRES fort en tout cas). (ah, et m’a chienne ne l’aurait pas mordu, mais fallait qu’elle comprenne que taper n’est absolument pas une solution).
Bref. J’suis rentrée chez moi en me disant que j’y ai été un peu fort ; j’suis vraiment tombée dans l’excès arf. Mais j’avoue, ce genre de réaction me fait monter dans les tours.

Au final, je viens de me poser chez moi, les nerfs sont retombées et je commence à me demander, vue ma réaction complètement disproportionnée, si je dois en conclure que :
Si je suis devenue vraiment imbuvable
Sit j’attire vraiment les cons
Si je deviens vraiment conne…

Bon pour ma défense, quand j’ai adopté ma chienne, elle était dans un état lamentable : maigre, terrorisée et surtout remplis de cloques et plaies sur le ventre dues à… des brûlures de cigarettes. Ça ressemblait grosso modo à un truc du genre ; ça partait du poitrail à l’anus, en « slalom » entre chaque mamelle (comme si le type c’était clairement amusé à faire un truc « artistique ».
unic-115
Autant avec qu’avec l’autre (aussi ancienne maltraitée) j’ai bataillée pendant des années pour qu’elles ne soient plus en permanence dans la peur, qu’elles arrêtent les angoisses (lécher les murs/eczémas), qu’elles tolèrent un minimum les autres chiens (elles les attaquaient systématiquement) donc ouais, c’est peut-être une réaction très primaire et frontale, mais tu touches un de mes chiens, je te dégomme. C’est viscéral, et je suis comme ça depuis gamine (genre 7/8ans) (tiens, c’est marrant, initialement j’avais prévu un article sur mon rapport aux animaux… Hum, j’crois que la transition est toute trouvée).

Pi entre nous : t’as envie de taper sur ça ou faire du mal à une petite bête comme ça ?

2015-01-09 12.00.13

20150408_214351

20150508_001901

2015-01-09 12.00.13

a (113)

Attention, non censurée (oui, toujours des positions improbables pour dormir)

20150426_234811

Publicités

3 réflexions sur « [Scène de vie] Tabasse mon chien! »

  1. Comme je te comprends, je pense que j’aurais réagi comme toi. On parle souvent de la souffrance humaine qui existe malheureusement et contre laquelle il faut lutter mais moins de la souffrance animale. J’ai vu une vidéo il y a qq temps sur les abandons d’été très bien faite : https://www.youtube.com/watch?v=JMs7dkdO4YY qui montre que pour beaucoup ce qui semblerait anormal avec un enfant les choque à peine s’il s’agit d’un animal. Et depuis cette année je me suis abonnée à la newsletter de change.org (https://www.change.org/fr) et je signe régulièrement des pétitions, très souvent en faveur des animaux. J’espère que ta petite chienne reprend peu à peu confiance. Ma sœur et mon beau-frère ont adopté à la SPA il y a environ 3 ans une petite chienne qui avait bien souffert et elle continue à avoir peur de tout et de tout le monde. Ils ne peuvent pas la confier à qui que ce soit pour faire un voyage. Ils doivent systématiquement partir avec elle dans un endroit calme et un peu isolé et quand ils viennent chez mon père à Nantes pour qq jours, elle reste dans leur chambre et quand ils la sortent, il ne faut pas qu’on soit sur son passage sinon elle recule. Elle n’est en confiance qu’avec eux. Et si je vais la voir juste en penchant la tête à l’entrée de la chambre pour lui parler, ce que je ne l’ai fait qu’une fois, elle a grogné de peur et je l’ai laissé tranquille mais ça m’a fait mal au cœur de la voir si traumatisée.

    J'aime

    1. Je suis également abonnée à change.org et je signe régulièrement les pétitions 🙂
      La petite chienne de ta sœur se fera à sa nouvelle vie… Mais c’est TRES long et surtout la SPA, même si elle sait dans les grandes lignes, sait rarement exactement ce que l’animal a vécu. J’ai ainsi découvert tardivement des « phobies » qu’une de mes chiennes a : les éventails, les parapluies. Dieu sait ce qu’elle a vécu ça. Mes chiennes ont mis des années à s’habituer au monde. Jusqu’à il y a 2 ans, ma grosse était tétanisée quand j’avais du monde à la maison… (elle a environ 7ans, je l’ai adopté à 6mois/1an… ) Maintenant ça va mieux. Mais pareil, si trop d’hommes (notamment les voix très graves), ça ne le fait pas. Mes 2 chiennes ont mis aussi beaucoup de temps pour s’adopter mutuellement : quasiment 5 ans avant de réussir à les faire cohabiter dans la même pièce. Elles avaient peur l’une de l’autre. Aujourd’hui tout va bien, mais quand je pars, en courses ou autres, je les sépare quand même par peur qu’elles s’entretuent. En fait, le véto m’avait dit, si on rassure un animal qui a peur, on entretien sa peur… Depuis que j’ai compris ça, tout a changé. Quand elle a peur, j’ignore son comportement. Vu qu’elle voit que moi je suis tranquille, petit à petit, elle s’y fait. Pareil, il m’avait dit de ne pas céder à ses demandes de câlins permanentes pour ne pas créer un lien « pot-de-colle » et exclusif avec moi (c’est très dur à gérer par contre, surtout avec ses petits yeux arf)… J’te rassure, elle est toujours hyper câline (les 2 d’ailleurs), mais le coté « envahissant » lié à ses angoisses d’avant s’est très largement estompé (sauf quand il y a des hommes et de l’orage où clairement je peux pas faire 2 pas sans elle). Enfin breF. Elles vont sur leurs 7/8ans environ, elles ressemblent à des chiens « normaux », mais malgré tout, ce qu’elles ont vécu est ancré, et surtout je ne sais pas tout. Donc même si j’ai confiance, je surveille car leurs peurs peuvent les pousser à avoir un comportement agressif. Le tout s’est d’être très patient… et d’avoir un comportement « adapté » au leur

      J'aime

  2. Anciennement maltraitées ou pas, ce n’est pas en tapant qu’elle aura moins peur… c’est du grand n’importe quoi. J’imagine bien le mec qui a peur de l’avion taper un avion, le mec qui a peur du dealer en bas de chez lui essayer de le dégommer… déjà ça en dit long sur cette femme. Si elle a peur des chiens, qu’elle ne les aime pas, et que tout ce qu’elle trouve à faire c’est frapper, je me demande bien ce qu’elle fait quand elle rencontre quelqu’un qu’elle peut pas piffrer ? Elle lui envoie son poing dans la gueule ? Et si quand on aime pas, quand on a peur, quand c’est différent, étrange, inconnu, on essayait plutôt de comprendre… Peut-être que cette dame a été traumatisée dans son enfance par un chien qui l’a mordu. Mais tes chiennes ont été traumatisées elles aussi, et pourtant elles ont su voir un toi un humain gentil. Alors si cette dame a été traumatisé par un chien il serait peut-être temps qu’elle comprenne que tous les chiens ne vont pas les sauter à la gorge et que non, ce n’est ni « la meilleure défense c’est l’attaque » ni « détruite ou être détruit ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s